13/12/2017

Loches et Vieux Bouceau les Bains, France

Ce n’étais pas prévu, mais on décidera de passer quelques jours à Loches, dans la Loire et à mi-chemin entre Bruxelles et Vieux Bouceau les Bains (Landes), notre destination finale.  Loches est une charmante petite ville et nous avions trouvé un petit appart hôtel « Pierre et Vacances » bien sympa, et avec une piscine extérieure au plus grand plaisir de Thibo.

Pendant notre séjour, on utilisera entre autre les vélos pour se déplacer.  Lors de notre visite de Loches, Thibo prendra bien souvent sa draisienne.

IMG_0757.JPG

Le parc municipal offre une belle vue sur le château qui surplombe la ville et une belle petite pleine de jeux.

IMG_0694.JPG

La ville est essentiellement composée de petites ruelles bien sympas et quelques belles petites terrasses bien attrayantes.  C’est aussi par des petites ruelles qu’on accède dans l’enceinte du château.  On aura une belle vue sur la vallée de L’Indre.  Dans l’enceinte on y trouvera également la collégiale Sainte-Ours, le jardin Saint Louis et le Donjon. 

IMG_0746.JPG

Pour Thibo, on ira aussi roulé en vélo dans un petit coin de verdure à Loches, là où c’est plat et sur des sentiers.  On se rendra aussi à un parc « accro branches » à proximité du lac de Chemillé.  Thibo est petit, mais pour les plus petits, ils prévoient des grands filets tendus entre les arbres sur trois étages.  De quoi sauter dans tous les sens.  Le retour se fera non pas par la grand route comme on est venu, mais par de sentiers off road traversant la forêt.  Dans un single track on restera coincé avec le Croozer, mais très facilement on arrive à se débloquer.  Après une forte côte, on rejoindra les petites routes bien plus calmes direction Loches. 

Comme on est dans la Loire, impossible de résister à la visite de quelques châteaux.  On ira voir le château de Chenonceau.

IMG_0925.JPG

Un conseil, si vous ne souhaité que voir le château, sans vouloir le visiter ou de voir les jardins, il faut mieux garer sa voiture sur la D80 et de continuer à pied sur le halage de la rive gauche, qui offre certainement une toute aussi belle vue que sur la rive droite, car le château enjambe le Cher.

IMG_0892.JPG

Sur notre chemin pour y aller, on s’est arrêté le long de l’Indrois afin de picknicker et de se baigner.  On avait trouvé une petite plage, bien au calme, le top ! 

IMG_0974.JPG

Je profiterai également d’une sortie de vélo (62 km) sur les belles nationales française.  Je passerai entre autre par le château de Montpoupon, le château de Razay et le château de Montrésor. 

2017-12-13 13.45.13.jpg20170805_193326.jpg

On ira également visiter Amboise.  Une belle petite ville également, avec son château prônant fièrement sur la ville et la Loire.

IMG_0975.JPG

Un château qu’on ira visiter alors que Thibo effectue une sieste dans le Croozer. 

IMG_0995a.jpg

On aurait bien été visité également le château et jardin de Leonard de Vinci, mais on arrivera un peu trop tard.  À la place, une bonne glace au glacier au pied du château d’Amboise.  Ils te font des cornets où les boules sont posé et sculpté de manière à représenter une véritable fleur.  Non seulement c’est vraiment superbe, mais la glace y est bonne.  Avant de repartir, on ira faire un petit saut dans la Loire.

IMG_1048b.jpg

Nos vacances se prolongent ensuite à Vieux Bouceau les Bains, où nous avons loué un appartement au bord du lac Marin.  Un endroit paisible et pas encore trop loin de la plage, du moins en vélo.  Mais bon, la plage du lac et toute proche offrant quelques activitées nautiques pour les plus petits.

20170813_173151.jpg

On y passera de bons moments et on aura même l’occasion de se faire surprendre par un petit serpent nageant dans le lac.  Thibo qui était dans son petit bateau gonflable et qui voulait attraper pensant que c'était un bâton qui flottait.  On aura l’occasion de l’observer un peu sur la plage.  Si on ne se baigne pas à la plage du lac, il y aura encore la piscine de l’hôtel ou bien évidemment les belles plages de l’océan.  La première qu’on ferra, ce sera à Messanges.  Où c’est vraiment superbe, c’est à Moliets Plage.  On s’y est rendu après  une balade en vélo par la voie verte (une piste cyclable superbe traversant les forêts landaise en parallèle à la côte) jusqu’à l’étang de Leon.  Thibo s’étant endormi, à l’aide du GPS, on ira rejoindre le courant de Huchet qu’on longera par la suite jusqu’à la plage de Moliets.  

IMG_1158.JPG

Pour cela, on va emprunter des sentiers offs road.  Thibo, qui sur le chemin s’est réveillé, trouvera cela amusant.  En tout cas, c’est un superbe coin de verdure.  Et à la plage de Moliets, on peut également nager dans le courant de Huchet en absence de toute vague, mais attention à la marée montante, car on s’est fait surprendre plus d’une fois et l’océan à emporter un maillot à Thibo et une petite cuillère en plastique.

20170810_175832.jpg

Une autre plage magnifique c’est la plage entre Vieux Bouceau les Bains et Hossegor, un peu avant Hossegor.

IMG_0136.JPG

De plus qu’il y a très peu de monde ici.  On ira également à la plage de Capbretton.

20170817_122302a.jpg

Ici il y a foule.  Après une après-midi plage, on prendra un verre à une terrasse du bar Mona Lisa avant de faire un petit tour dans la petite ville sympa et de terminer par une terrasse d’une brasserai où on mangera très bien.  Pour le retour, on reviendra par le lac d’Hossegor.  Un petit sentier non asphalté longe ce beau lac et les belles demeures qui finalisent ce tableau au soleil couchant.  On rentrera alors qu’il fait noir où on a failli écraser un serpent traversant la voie verte. 

Lors de notre visite à Biarritz, le seul jour où il a fait mauvais, on commencera par manger sur une petite terrasse couverte d’un petit resto sur le quai du vieux port.  Ensuite, direction l’aquarium.

IMG_1058.JPG

Ce n’est pas le plus beau que j’ai vu, mais quand on voit les yeux de Thibo s’émoustiller, à souffler sur les phoques qui dorment pour les réveiller comme quand on joue a deux et qu’il crie « Nemo » lorsqu’il voit les poissons clowns.  Que du bonheur.   En sortant de là, le soleil a refait son apparition, et on ira se poser quelques instants sur la plage qui entre temps et noir de monde.

IMG_1122.JPG

Pour le retour, cela se fera pour moi en vélo en effectuant une pointe jusqu’à l’abbaye d’Arthous et le Château de Montréal de Peyrehorade.  Ensuite, je me rendrai compte que je dois rentrer avant qu’il ne fasse noir, et vu le nombre de km qu’il me reste à faire, je vais devoir augmenter un peu le rythme. 

On ira également visiter la ville de Dax.  Pas très intéressant, car il n’y a pas grand-chose à voir, pour ne pas dire rien, et les magasins étaient tous fermé.  Mais d’un autre côté, c’est la Feria.  Cela nous permet de respirer l’ambiance festive dans toute la ville avec un tour à la foire pour Thibo. 

On passera encore une superbe journée plage avec une ex-collègue Joke, son mari Hans et leurs fils Thor.  Thibo goutera aux joies du body board tandis que je m’essayé au surf.

IMG_0193.JPG

IMG_0215.JPG

On asssistera à un sauvetage en mer deux personnes pratiquant de Sup.

IMG_0243.JPG

On terminera ensemble sur une terrasse de restaurant avant de profiter de beaux éclaires sur le retour avant l’arrivée de la pluie.

IMG_0274.JPG

Une dernière visite fut la Dune du Pilat.  Tout simplement magnifique.

20170816_123036.jpg

Une fois au sommet, il n’est pas possible de résister à l’appel de l’océan afin d’y piquer une tête dans l’eau après avoir dévalé cette d’une de près de 100m de haut.  Après il fait remonter.

IMG_0294.JPG

Ensuite on ira jusqu’à Arcachon.  On ira se promener dans le quartier « Ville d’hiver », un quartier parsemé de vieilles et belles demeures d’antan.  Pour clôturer cette soirée, petit resto bien sympa avec e.a. un petit plateau de mer pour Katty. 

A côté de Biarritz - Vieux Bouceau les Bains, j’effectuerai encore un tour d’une soixantaine de km essentiellement à travers les forêts landaises et encore une étape de Vieux Bouceau les Bains – Salles, bon pour 118 km avant de reprendre la route pour Bruxelles.  J’aurais espéré pouvoir prendre la voie verte pendant bon nombre de km, mais elle m’est resté quasi introuvable.  Des coureurs locaux que j’accompagnerai pendant quelques km me confirmeront qu’elle n’est pas toujours bien indiqué et donc pas facile à trouver.  A salles, Thibo se donnera à cœur joie sur une piste de cyclo-cross (skate park), qui malgré une belle chute n’hésitera pas à remonter sur son vélo pour un petit tour.  

IMG_0343.JPG

IMG_0027.JPG

16:25 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/02/2017

Sicile, vacances (13-24/09/2016)

Seconde destination pour nos vacances. Après le Lac de Garde, la Sicile.  On décide de passer une dizaine de jours avant ma participation à l’Etna Marathon Tour, course vtt par étape, avec Alexis.  Alexis et Amélie viendront nous rejoindre quelques jours plus tard.  Par contre, nous on sera non loin de Catane, alors qu'eux seront à Taormine.  Et l'avion, Thibo y prends goût.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel et avion

Pour notre séjour, on avait trouvé un grand hôtel, Grand Hôtel Baya Verde, situé à quelques kilomètres du centre de Catane.  Malgré la situation le long d’une grande route, le bruit de celle-ci ne sera pas dérangeante.  De notre chambre, situé à l’avant de l’hôtel, coté grande route, on entendra à peine le bruit des voitures.  J’aurai été plus dérangé par les personne qui viennent livrer à l’hôtel tôt le matin, ou encore lorsqu’il asperge un pesticide pour les insectes très tôt le matin aussi.  Hormis cela, les chambres sont spacieuse, munie d’une terrasse.  L’arrière de l’hôtel  sera splendide.  Une grande piscine, avec bar, terrasse du restaurant, le tout surplombant la mer.

L’image contient peut-être : ciel, arbre, piscine, plein air, nature et eau

De l’hôtel, on a accès direct à la mer et il y aura possibilité de faire de la plongée ou encore de prêter masque et tuba.  Ce que j’aurai fait.  Franchement, elle est tout de même magnifique la faune aquatique.

Etant en septembre, il n’y aura pas foule à la piscine et elle sera presque que pour Thibo.

IMG_0717a_2_1_1.jpg

On en profitera pas mal de la piscine, même pour casser la dalle à midi.  Par contre, niveau situation, on est un peu loin de tout.  Seul quelques bar et restaurants sont à proximité.

La première chose que je ferai une fois arrivé, s’est monté mon vélo histoire de voir si tout est encore en bonne état après le voyage en vélo.  Heureusement que je le fais, car j’aurai un problème de pompe pour amortisseur.  Celle-ci ne gonfle plus.  On nous conseil un magasin de vélo au centre, et ouvert assez tard le soir.  On en profitera d’une balade le long de la côte pour s’y rendre et de faire une première approche de Catane et ses environs.

L’image contient peut-être : ciel, plante, plein air, nature et eau

Sur notre route, un concessionnaire KTM avec quelques vtt de la marque en vitrine.  Je rentre, mais ils n’ont pas de pompe pour amortisseur.   Après près d’une heure de marche, nous voilà chez le fameux vélociste.  Il me donne une pompe, quelques coups de pompe et le tour est joué.  Sur notre retour, on se trompera sans vraiment se trompé.  Mais on fut une bonne découverte.  Une petite enseigne où ils ne vendent que des Arenchinis, et ce pour tous les goûts.  Et c’est tellement bon, qu’on y retournera une seconde fois après avoir été une seconde fois chez le vélociste suite à une crevaison que la Latex refusait de colmater.  Et comme cela a tellement fuit, plus de latex dans le pneu, donc j’ai du retourné chez le marchand de vélo, mais pas de bol, il était fermé.  Soit, j’ai tout de même pu faire deux sorties en vélo.  Quelques belles vues sur la côte, traversé de ville typique, route au bas-côté régulièrement aux allures d’une déchèterie et une première approche de L’Etna, le plus haut Volcan d’Europe encore actif.

Photo

Et lorsque je me fais dépassera par trois routiers et que je m’accroche à leurs roues, l’un deux me demandera si je suis professionnel, car surpris que je puisse m’accrocher avec un VTT.  Non, juste amateur.

A côté de cela, nous avons tout de même visité Catane, Syracus, Taormine et Messina, Cette dernière ville on l'a visité lors de notre jour de repos de l'Etna Marathon Tour.  

Pour la visite de Catane, nous avons pris le bus pour se rendre au centre.  Plus on s’approche de la ville, plus le bus se remplie et voilà qu’on se fait engueulé par une femme.  Déjà je ne comprends rien en Italien, mais avec ses gestes je comprends que le buggy de Thibo dérange et que cela prend de la place.  J’essaye de lui faire comprendre que les gens sont stupide et qu’au lieu de rester tous devant, s’ils allaient à l’arrière, là où il y avait plus de place, elle ne serait pas compressé comme dans une bopîte à sardine.  Son ton monte, et je n’hésite pas à répondre.  Un homme me dit en anglais de laissé tomber, et je lui demande de lui dire qu’ils doivent avancer.  Il y a plein de place derrière.  La femme ne trouve rien de mieux de continuer, et la dessus, tellement mare, je me mets à chanter et danser dans le bus afin qu’elle comprenne qu’elle doit venir derrière, là où il y a encore plein de place.  Pour une première approche avec la population locale, ça commence plutôt mal.  Et cela sera encore le cas à Taormine lorsque je voulais acheter une petite voiture pour Thibo.  Recherchant une voiture, je déplace un peu les boîtes.  Oui, il y en a une qui tombe, sorry, mais une dame du magasin commence à soupirer en me regardant.  Ah, non, elle ne va pas s’y mettre aussi !  Katty me dit de laisser tomber, car elle n’arrête pas et regarde méchamment.  Je lui dis que c’est pour Thibo, mais son allure énervé et désagréable, me ferra changé d’avis.  J’explique à Thibo, Katty la remet à sa place tout comme moi les voitures, et à peine parti, elle remet les boîtes au mm près !  Un peu plus loin, une petite vieille vendant les mêmes voiture, certes un peu plus chère mais avec le sourire et la bonne humeur.  Finalement, j’en achèterai deux.  Comme quoi un sourire peu faire doubler les ventes !  Elle pourrait donner des leçons de vie à la jeune.

 

Arrivé à Catane, on visitera la ville en faisant quasi la totalité des points d’intérêts.  Je commencerai par boire un Seltz , boisson rafraichissante locale, avant de continuer sur le marché au poisson.

IMG_0574_1_1.JPG

Ici, ça court et crie dans tous les sens, les étals de poissons sont impressionnantes, tout comme celles des bouchers et fruit et légumes à proximité du marché au poisson.  C’est ici qu’on mangera des petits poissons et fruits de mer frits dans un petit snack à côté des tripes qui pendent derrière nous.  

Ensuite on continue par la Piazza Del Duomo, assez jolie tout comme ca cathédrale.

IMG_0635_1_1.JPG

Après avoir monté au sommet du clocher d'une petite église situé sur la gauche de la cathédrale où on aura une belle vue sur la ville, on se dirige alors vers le Castelo Ursino.  Un chateau sans grand intérêt qui sert acutellement comme lieu d'exposition.

IMG_0642_1_1.JPG

On continuera direcion Piazza Danté avec son église et son ancien monastère, le deuxième plus grande d'europe, actuellement devenue une faculté de lettre et philosophie. Cet havre de quiètude vaut le détour.  

IMG_0648_2_1.JPG

 IMG_0659_2_1.JPG IMG_0657a_1_1.jpg

On redescendra vers le centre ville en traversant parcs, longeant les multiples églises, palais, petites et places plus grande pour terminer par un peu de shopping.

          IMG_0673_1_1.JPG IMG_0679a_2_1.jpg 

IMG_0680_3_1.JPGIMG_0685_4_1.JPG     

 

 

 

 

 

                                          

La soirée tombante, on décide de se trouver une place en terrasse pour manger un bout, mais ce n'est pas facile d'en trouver une.  Elles sont toutes prisées.  Finalement, on trouvera une petite place dans un petit restaurant non loin de la place de l'université.  Une fois bien mangé, on se dirige vers la gare ferroviaire car à l'heure qu'il est il n'y a plus de bus, et pourtant il n'est pas tard!  Alors qu’on arrive quasi sur place, il commence à pleuvoir.  Et comme la pluie s'intensifie, on se mettra à courir.   Finalement on ne sera pas encore trop mouillé pour sauter dans un taxi direction l’hôtel.

La ville de Syracuse et par contre et tout de même plus jolie que Catane.  Pour y aller, on prendra le Train.   Ce fut un peu la confusion lorsqu’on était à la gare dans l’attente du train, surtout que le premier train qu’on devait prendre étant en direction de Taormine, direction opposé à Syracuse et que même le contrôleur avant l’air étonné.  Après une petite heure de train, nous voilà à Syracuse.  On commencera par la partie la plus jolie, l’ile d'Ortigia.   Petite ville sur une ile, aux ruelles les unes les plus attrayantes que les autres !  Et je ne vous dis pas la Piazza Del Duomo.  Magnifique!

IMG_0778_1_1.JPG

IMG_0781_1_1.JPG

vant de se rendre au château, on s’arrêtera dans un petit resto sur l’heure de midi en face de l’entrée du château.  Resto conseillé par notre guide, et franchement délicieux !  On sera par la suite déçu que le château soit fermé l’après-midi.  Attention donc si vous y aller.  Après encore une petite balade dans les ruelles, on dégustera une glace chez un glacier repris dans notre guide et on rejoindra Syracuse le long des berges du port.  Après une longue pause dans un pleine de jeu, on se dirige alors vers la Piazza della Vittoria.  La place est immense et l’église et assez joli.

IMG_0866_1_1.JPG

Comme on se trouve sur le flanc de l’église, et qu’un porte y est ouverte, j’en profite de jeter un œil discrètement et de prendre une photo.  Une messe est en court et par respect, je ne m’aventure pas plus loin que le pas de la porte.  Encore heureux, car une fois devant l’église, qu’est-ce que je vois, un corbillard !  Par la suite on se dirige vers le Santuario della Madonna delle Lacrime.  Une cathédrale atypique et au structure surprenante !

IMG_0878_1_1.JPG

Alors qu’on est fin d’après-midi, on décide de se rendre sur le site archéologique qui d’après le guide est impressionnant.  Manque de bol, c’est déjà fermé !  Bon, il y a plus qu’à prendre le train et de rentrer à l’hôtel.

Taormine, est une charmante petite ville surplombant la côte.  Ici aussi, on s’y rendra avec le train. Arrivé à Taormine, il faut dire que la gare à un certain cachet d'antan.

IMG_1069_5_1.JPG

Ensuite, il faut prendre un bus pour monter, car la route monte fort et sillonne pas mal.  La connexion est bonne car on a à peine attendu 10 minutes.  Une fois en haut, on commence notre visite par le théâtre romain.

IMG_0934_1_1.JPG

Si vous avez vu celui-de Syracuse, passé celle de Taormine.  Oui, la vue sur la mer et l’Etna (toujours caché derrière les nuages) et belle, mais un podium, des gradins en bois ou plastique recouvrent une grande partie du site et cache le vrai coté authentique du théâtre.  La ville est mignonne, avec quelques belles petites vitrines, places, resto caché dans certaines ruelles aux nombreuses marches…

IMG_1045_2_1.JPG

Petite ville sympa où il est agréable de flaner.

IMG_1021_1_1.JPG

IMG_1054_3_1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Par contre, le resto où on a mangé, pas top non plus. 

L’attrait principal, l’Etna, on ne l’aura jamais vu.  Durant tout notre séjour, il était caché derrière un nuage.  Espérons qu’on ait plus de chance lors de l’Etna Marathon Tour.  Notre séjour se terminera au bord de la piscine avant de charger notre voiture de location et de se dirigé vers Rifugio Sapienza, situé à 1300 m d’altitude, au pied du volcan.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, piscine et plein air

En une heure de temps, on passera de 30° à 13° !  Le changement de décors est surprenant.  

IMG_1098_1_1.JPG

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, nuage, chaussures, ciel, enfant et plein air

Après le tour d’un cratère, on tente de trouver des vêtements chauds dans les échoppes de souvenirs, mais rien pour Thibo.  On redescendra alors au Décathlon de Catane afin de s’équiper un peu mieux et d’affronter le froid.

IMG_1091_2_1.JPGIMG_1104_1_1.JPG 

 

 

 

 

 

 

16:18 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/01/2017

Arco, Riva del Garda (23 - 30/07/2016)

Quoi de mieux de passer un peu de temps au lac de Garde après une semaine de de vtt.  Katty et Thibo étant venu me rejoindre à l’arrivée du Transalp, nous avions réservé un appartement à un petit 3 km du centre d’Arco et à 3 km de Riva del Garda.  On était logé au camping ABC Arco bed and Camping.  Un petit camping, qui en plus de la possibilité d’installer sa tente ou caravane loue quelques appartements assez beau, propre et bien équipé avec terrasse et jardin.  On avait de la chance, car notre jardin était isolé et on n’avait donc pas de vis-à-vis.  Même si les gens passait sur le sentier menant à l’extérieure, on ne nous voyait pas.  Le personnel y est serviable.  A notre disposition, la piscine, où il faut dire qu’il n’y avait jamais grande foule malgré les températures élevées et des vélos de ville avec siège enfant pour Thibo.  L’établissement possède également un garage pour vélo ainsi qu’un atelier, une petite pleine de jeux,…  Ce qu’on a également bien aimé, c’est le calme !  On se trouve au milieu de vignes et des vergers, et on est à 5 minutes de marche d’un centre commerciale où on trouve de tout, même une petite voiture gonflable pour Thibo aller à la piscine. 

IMG_0403a_1_1.jpg

Il est claire que la piscine on en a profité au plus grand bonheur de Thibo tout comme la pleine de jeu. Et petit détail, Tim et sa famille était notre voisin, ce qui fessait que Thibo avait un petit copain de jeu.

A côté de ça, nous avons été visités Arco.  Petite ville sympa aux ruelles étroites au pied d’un rocher où au sommet se trouve les ruines d’un château.

IMG_0429_1_1_1.JPG

Sur la place de l’église, pas mal de terrasses animées, mais ce qu’il ne faut surtout pas raté, c’est le fameux glacier situé sur une toute petite place en bordure de la rue commerçante.  Je ne suis pas fan de la glace au chocolat, mais là, quand j’ai gouté à celle de Thibo, j’ai été me recherché une boule !

IMG_0437_1_1.JPG

Lorsque monte jusqu’au ruines du château, il faudra pas mal de courage car la pente et longue et raide par moment.  Par contre, hormis la vue sur Arco et le lac de Garde, rien d’extraordinaire.

IMG_0139_1_1.JPG

La première fois que nous nous sommes rendu au Lac de Garde, à Riva del Garda, nous nous y sommes rendu en vélo.  Pour y nager, c’est ce qui avait de plus simple et agréable car on longeait les rives de la Fiume Sarca.  Jusqu’au lac.

IMG_0194_1_1.JPG

Les plages sont des plages de galets, mais il y a moyen de trouver des emplacements sympas sur les pelouses.  L’eau par contre est glaciale, même une fois dedans.  Mais pas pour Thibo.  Même lorsqu’il se transforme en schtroumpf, l’eau n’est pas froide !  On y a tout de même passé des bons moments sur c’est plage : Pique-nique, Robert et Iulia nous ont également tenue compagnie et on aura également passé une bonne soirée pizza sur notre terrasse.

Nous avons également visité Riva del Garda.

IMG_0206_1_1.JPG

Charmante ville en bordure du Lac, aux nombreuses ruelles et magasin où il faut bon flâner.  A partir de Riva del Garda, on peut prendre le bateau pour aller soit faire un tour sur le lac ou pour aller à d’autres petites villes touristiques et jolies.  Nous avons donc pris le bateau pour se rendre à Limone.  Et dans l'attente du bateau, Thibo fait son charmeur!  

IMG_0251_1_1.JPG

A Limone il y a foule.  C’est super mignon et charmant, mais un monde de fou.

IMG_0271_1_1.JPG

On se perdra dans les ruelles, et on prendra un petit break sur l’ancien port qui est tout petit. 

IMG_0298_1_1.JPG

De retour de Limone, on se rendra à Torbole en longeant les rives du Lac.

IMG_0305_1_1.JPG

Une bonne marche et qui nous dépasse.  Ken et Katia sur leur vtt.  Il passe tellement vu que le temps que je reconnaisse leur maillot ils étaient déjà bien loin.  Mais comme ils ont fait demi-tour pour revenir sur leur pas, je les ai arrêté et après avoir papoté un peu, on repartira chacun de son côté.   Arrivé à, le temps se fait menaçant et le vent se lève.  On s’installe néanmoins sur une terrasse couverte, et heureusement, car la pluie se met à tomber.  Il faut dire que le restaurant (Benaco pour ne pas le siter) où on est allé, n’était pas top.  On avait essayé d’aller à un autre (Pizzeria Al Porto) où on avait déjà été et bien mangé, mais plus de place.  Comme on avait pas bien mangé, on prendra une glace chez le glacier en face du restaurant Benaco, La Bottega del Gelato (bon) en espérant que l’orage qui s’est abattu passe.  Comme ça dure, lorsqu’il commence à pleuvoir un peu moins fort, on décide de se rendre à l’arrêt de bus.  Et là, on constate qu’il n’y a plus de bus !  Pourtant il n’est pas tard.  On aura encore un bus qui nous conduira jusqu’à la gare routière un peu plus loin, là où est son terminus.  Ensuite on rentrera à pied, ce qu’on aura fait plus d’une fois, car plus de bus après 17h !  Heureusement l'orage était entre temps passé.

Petite anecdote à Riva del Garda, la crevaison de Thibo !  Enfin, son buggy.  Les mauvaises langues diront que ce n’est pas étonnant si c’est papa qui conduit.  Mais quelle misère pour réparer !  D’abord le vélociste ne voulait pas le faire, car seul, et si le patron arrivait et que je ne connais plus son excuse.  Je lui demande alors juste de me mettre les outils à disposition et je le fait moi-même.  Ce qu’il ferra.  Par contre, pour enlever et remettre le pneu on a du être deux ! 

Katty, la femme à Tim nous conseille de monter jusqu’au Lac Lago di Teno.

IMG_0373_1_1.JPG

Un superbe lac  au couleur bleue turquoise.  L’endroit est magnifique.  On y pose ses essuies sur les berges peu confortables, et l’eau est loin d’être aussi froide que l’eau du Lac de Garde.  Après une bonne baignade et quelques piqures de taon, on remonte vers le village où on s’installe sur la terrasse d’un café restaurant.  Le personnel est speed et un peu désagréable entre eux, mais avec les clients, ils sont serviables et on ne mange pas trop mal.  Lorsqu’on descendra vers notre résidence, on aura encore quelques beaux points de vue sur la vallée et le lac de Garde.

IMG_0375_1_1.JPG

Voilà, on en aura bien profité pendant une semaine.  Une semaine qui passe bien trop vite et l’envie de revenir est grande.    

15:03 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/08/2016

Harlem, Pays-Bas (07-08/05/2016)

Pour la fête des mères, on s’offrait un petit weekend à Haarlem, situé à l’ouest d’Amsterdam.  On avait choisi un bon weekend, car la météo s’annonce chaude et ensoleillé.  On commençait notre matinée par une balade à Keukenhof, se disant être le plus beau parc printanier au monde.  32 hectares, 7 millions de fleurs à bulbe, de quoi offrir une multitude de couleur.

IMG_0301_1_1.JPG

Arrivé le matin, il y avait déjà du monde, mais c’était encore raisonnable.  Par contre, l’après-midi c’était la folie.  Mieux vaut donc y aller le matin très tôt.  Après avoir fait une première partie, et après avoir fait un tour au pied du moulin à vent, on s’installera sur une plein où il y a quelques cabanes où se restauré et une pleine de jeux pour les plus petits.

IMG_0191_1_1.JPG

Après la cabriole de Thibo qui avait décidé de descendre du toboggan par là où on monte et en marche arrière…  Je pense que maman avait plus peur que lui-même.  Heureusement, la chute fut vite interrompue par une petite fille qui montait les marches, tout les deux retenus par la maman de celle-ci.  Du coup, plus de peur que de mal.  On continuera à flâner par la suite à travers se magnifique jardin où il est difficile de se lasser.

IMG_0271_1_1.JPG

Après une portion de fraise manger à proximité de l’orgue à Barbarie géant, on continuera notre promenade direction la sortie.  On sera content de sortir car la, il y a trop de monde.

IMG_0296_1_1.JPG

Par la suite on se dirige vers Haarlem.  Une fois à notre hôtel, on ira faire un peu de shopping dans ce qui est la soi disant meilleure ville des pays bas pour le shopping.  C’est vrai que c’est sympa, mais avec les vélos qui passent à toute allure dans une des rues commerçantes principales, il faudra tout de même être attentif.   S’en suivra un petit tour sur le marché où on profitera pour grignoter quelques bons  calamars.  Le soir, on s’installera sur une terrasse bien paisible d’un restaurant situé en face de l’hôtel.  Après un bon repas, rien de tel que de faire une promenade semi-nocturne dans les ruelles de Haarlem.  Et là, je dois dire qu’on est vraiment tombé sous le charme.  Non seulement le centre ville est fort animé, mais même dans les ruelles situés autour du centre, ca pétille et elles ont vraiment un charme fou.  Des petites maisons toutes charmantes les unes contre les autres, et les habitants se retrouvent tout simplement entre eux à prendre un verre autour d’une table soit sur une chaise ou affalé dans un canapé.  Leurs rues se transforment littéralement en terrasse commune.

IMG_0019_1_1.JPG

Après ce petit tour bien sympathique, retour vers l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil.    

 

Le lendemain, on décida de se rendre au parc national « de Kennemerland ».  Après avoir enfin trouvé une boulangerie ouverte ce matin nous permettant de prendre de bonnes couques hollandaises afin de déjeuner, dès la première bouchée dans la voiture, on décida d’aller en reprendre car elles étaient délicieuse.  On ira se garer un peu plus loin au centre pour visiteurs « De kennemerduinen ».  De là, on décide de se lancer sur une promenade balisé traversant les dunes jusqu’à la mer et de faire ainsi une boucle de 9 km avec un moment de détente sur la plage, car la météo s’annonce vraiment bonne.  Il y a déjà un peu de monde sur le parking, un monde qui s’aventure également dans cette réserve naturelle.   Après quelques centaines de mètres, on arrive au premier plan d’eau « Le Wed ».

IMG_0043_1_1.JPG

Un lac où la baignade y est autorisée et où la plupart des personnes s’y installe.

IMG_0044_2_1.JPG

On se trouve un petit coin tranquille avant de s’installer également au plus grand bonheur de Thibo pouvant se défouler dans l’eau assez froide de l’étang.  De plus, des centaines de têtards nagent aux abords de la plage et il est facile de les attrapés afin de pouvoir les montrer à Thibo.

IMG_0050_1_1.JPG

Après une petite heure, on décide de se remettre en marche.  On traverse cette réserve naturelle vraiment superbe où règne un calme absolu. 

IMG_0074_1_1.JPG

Après une bonne heure de marche, la mer et sa plage, et contrairement à la foule qu’il y avait sur nos plages belges ce jour, ici c’était calme !  On s’installe également et Thibo prendra un plaisir à jouer dans le sable et dans l’eau, juste les pieds.  Dans l’eau, des dizaines et des dizaines de toutes petites méduses.  Une fois montré à Thibo, il ne trouvera pas mieux de les ramasser pour nous les ramener.  Même si on commence à avoir un peu faim, cela ne me tente pas.  Par contre, un food truck se pointe sur la plage.  Un food truck un peu particulier car il s’agit que d’un tracteur et d’une hulotte.  Et que mange-t-on ?  Des bonnes petites choses, chaudes ou froides, à base de poisson.  Voilà de quoi se faire un petit piquenique avant de retourner vers la voiture.

IMG_0096_1_1.JPG

De retour au centre pour visiteurs, Thibo s’étant endormi, on s’installe à la terrasse afin de prendre un verre.  Ensuite on se rendra vers un point de vue où on pourrait voir des « Wisent » (Bisons européens), mais on n’en verra pas.  Tous ce qu'on verra, c'est deux signes.

IMG_0120_1_1.JPG

Après cette bonne journée, on terminera notre petit séjour dans un petit resto à Haarlem, un resto ne payant pas de mine mais où il y a encore de la place sur la terrasse situé au bord de l’eau.  On fut néanmoins surpris par la bonne cuisine que celui-ci nous offraient.  De plus, le dessert nous était offert suite à une petite erreur de la part du gérant.  Voilà un chouette week-end qui se termine bien trop vite.

IMG_0111_1_1.JPG

10:21 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/03/2015

La Bresse, Vosges (France, 17/01/2015 - 24/01/2015)

 

Cette année, on avait décidé de tout même aller skier, mais pas trop loin.  Du coup, on a décidé d’aller dans les Vosges, plus précisément à la Bresse.  On y avait trouvé un appart hôtel de la chaine Lagrangevacances, la même qu’à La Toussuire.  Avec Thibo, à un peu plus de 04h30 de Bruxelles, ce n’était pas trop long en voiture. 

On est donc parti samedi à 10h pour y arrivé vers 16h30.  Il faut dire qu’on s’est arrêté au Luxembourg pour faire le plein et manger et on s’est également arrêté à un bon 10 km avant d’arrivé à l’hôtel afin de faire quelques courses.  Petite inquiétude, car malgré qu’on prenne de l’altitude, peu de neige et on se dit qu’on ne skiera pas.  Ce n’est que seulement à 2 km avant d’arriver à La Bresse Hohneck qu’on verra enfin un paysage enneigé.  Arrivé à la Grande Faigne, appart hôtel de notre séjour, l’accueil fut très bien.  On sera logé dans le bâtiment annexe, qui est également situé au pied des pistes de skis.  Arrivé dans la chambre, petite déception, car on aura une vue sur l’arrière alors qu’on avait demandé d’avoir une vue sur les pistes.  On demande pour changer, mais ce ne sera pas possible.  Par la suite, on sera content, car il paraît que c’est assez bruyant, même la nuit lorsque les canons à neige tournent !  On peut donc être satisfait.  De plus l’appartement est un duplex bien aménagé et assez mignon. 

Le dimanche, je commencerai par aller chercher de la baguette au restaurant à côté.  Un self-service où on peut entre-autre allé chercher du pain, croissant, …    Ensuite on ira chercher la location du  matériel pour Katty et d’une petite luge pour Thibo.  Cela va assez vite et une fois qu’on est en possession de tout, on pourra aller skier l’après-midi.  Mais d’abord encore une paire de gants que j’irai m’acheter au petit magasin de la station.  C’est également le seul magasin, et pas d’épicerie sur place.  Petite déception tout de même car dans la brochure j’avais quelque part lu « magasins » à proximité et centre à 9 km.  Du coup, demain pourra commencer par aller faire les courses, et ce soir on mangera au restaurant.  N’ayant qu’un après-midi, je skierai 2h afin d’aller découvrir des pistes pour Katty et elle skiera 2h par la suite.

 

20140120_0007430.JPG

 

N’ayant qu’1/3 des pistes ouvertes, le tour sera vite fait, surtout que les pistes sont courtes.  Ensuite j’indique à Katty où elle peut aller.  Entre temps, Thibo alterne sieste et luge, ce qu’il visiblement aimera assez bien.

Le soir, alors qu’on se rend au restaurant, je me rappelle que c’est le drink de bienvenue.  Du coup, on arrivera sur la fin.  Après un petit verre, on se dirige vers le resto, mais celui-ci n’ouvre qu’en soirée le vendredi et samedi lors du ski nocturne.  Je décide d’aller à la friterie un rien plus bas, mais fermé également.  Du coup on peut être content d’avoir une baguette en trop et d’avoir pris un peu de charcuterie la veille. 

Le lendemain, on ira effectuer des courses le matin pour la semaine. 

Pour le reste de la semaine, on prendra un pas au jour le jour.  On alterne le ski, bien souvent toutes les 2 heures, et entre temps, on s’occupe de Thibo chacun son tour, sans oublié de prendre quelques moments à trois tout de même.  Lorsque Thibo ne dort pas, bien souvent il sera sur la luge.  Plus ça va vite plus son sourire est grand.  Lorsque je suis seul, je courais à côté de lui, et lorsqu’on est trois, bien souvent on le lâchera sur une dizaine de mettre sur une pente douce avant de le réceptionné.  Il m’arrivera également de faire des promenades dans les bois avec le Croozer.

 

20140121_0302510.JPG

 

Bien souvent lorsqu’il devra faire sa sieste.  Bien au chaud, dans son petit hamac, il s’endormira assez vite.  Et même lorsque je galère pour franchir un passage à gué avec des gros cailloux, et que le Croozer penchent assez bien, cela ne le réveillera pas !  Et même lorsqu’on prendre des sentiers plus sage, on se retrouvera sur des pistes de skis de fonds et ses skieurs.  Mais bon, comme j’en ai vu que 4, on ne peut pas dire qu’on était dans le chemin.  La neige ne nous permettra pas toujours de retrouver les sentiers  et ferra qu’on se trompera deux fois sur une balade. 

Niveau météo, on aura eu deux jours de soleil.  Le reste assez nuageux et il neigera un bon 10 cm en plus lors de notre séjours.  Par moment on skiera même dans  un brouillard assez épais. 

Les pistes ouvertes sont d’assez bonne qualité et la neige n’est pas trop mauvaise.  Un peu de terrain verglacé par endroit, mais dans l’ensemble, la neige est bonne.  Je me lancerai sur quelques pistes fermés, mais sur les 5 essayé, seul trois étaient praticable et ouvrait le week-end où on partait.  La semaine qui suivait, toutes les pistes ouvraient…  Que voulez-vous, lorsqu’il tombe un mètre de neige…

 

Dans l’ensemble, un choute petite séjour.  La station est idéal pour un short ski entre amis ou en famille, mais noter bien que les pistes sont courtes,  le domaine est petit et  le soir, c’est mort !  Il n’y a rien à faire.

22:47 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/11/2014

La Toussuire, France (04/08/2014 - 06/08/2014)

Transmaurienne.

 

Après la Pologne, changement de décors et place à la 26ième édition de la Transmaurienne qui sera probablement également la dernière édition.  Ici, on est dans la haute montagne au cœur de la Savoie qui promet certainement de donner des paysages à couper le souffle, enfin je l’espère.  Notre logement se situe à La Toussuire à l’appart hotel « Les hauts de Comborcières ».  Ne se souvenant plus où on avait réservé, et n’ayant pas accès à internet, on s’est rendu à l’office du tourisme le soir de notre arrivé afin qu’ils nous aidents.  Leurs aide est précieuse, car après s’être rendu dans un des autres hôtels de la même chaine, on trouvera pour finir notre logement.  Surprise à notre arrivé, car on aura un appartement 2 chambres, bon pour 6 personnes alors qu’on avait réservé un une chambre pour 4 personnes au total.  Tant mieux, car cela permettra à Thibo d’avoir sa chambre et à Wouter de dormir dans le living.  L’apparte est vraiment sympa et en plus de çà on est au rez-de-chaussée.  On se prendra une place de parking dans le parking de l’hôtel  qui est payant mais ce que je peux comprendre, par contre même le Wifi est payant.  Ca c’est un peu dommage.   Une fois installé, on file au resto L’Elan situé à l’hôtel même et on se mangera une délicieuse raclette.  De plus, avec le mauvais temps, on ne peut dire que cela nous à vraiment sembler bon.

 

Pour notre premier jours, après le petit déjeuner sur la terrasse, on se rendra  à l’office du tourisme.  Après  un petit tour de la station, on put vite remarqué qu’il y avait tout de même pas mal d’activité et de quoi faire.   Après avoir enfilé Thibo dans le sac à dos, on décide de prendre le télésiège et de monter au sommet qui culmine à 2200m et de redescendre à pied.  Mais lorsqu’on veut prendre un ticket, on nous dit qu’il est interdit de monter avec Thibo en télésiège pour ses oreilles.  A pied, pas de problème, mais pas en télésiège.  Pour finir, on effectuera un promenade sur les hauts de La Toussuire.

 

IMG_0106_4_1.JPG

 

Une belle promenade dans les alpages et pas trop difficile nous offrant une belle vue sur la Toussuire et ses environs immédiat et qui par la suite nous ferra passer sur l’autre « rive » de La Toussuire.

IMG_0088_1_1.JPG

La nuit par contre sera pénible.  Alors que Thibo avait passé une première bonne nuit, ici, pas moyens de le calmer.  Il a pleuré quasi tout la nuit et c’est seulement à 09h30 du matin qu’il s’est vraiment endormi.

 

 

Après une nuit pénible donc, on décide de prendre contact avec un médecin, car Thibo n’a jamais fait ce qu’il a fait cette nuit.  On tente de contacter deux pédiatres, mais manque de bol, tout les deux en congé.  Après avoir sonné au médecin urgentiste, on nous obtient un rendez-vous avec un médecin à La Toussuire même.  Finalement, Thibo va bien.  Juste l’altitude.  Par contre, mauvaise nouvelle,.  Le médecin nous conseil de rester dans la station et de redescendre que lorsqu’on part, car la descente en voiture est trop rapide pour ses oreilles, et donc il faut descendre par paliers de 300 à 400 m , et d’attendre 10 à 15 minutes tout en le faisant boire un peu !  Katty et Thibo ne pourrons pas nous suivre sur les étapes !  Ca fait râler, car si j’avais su, je n’aurais pas fait la Transmaurienne.  On ne se laissera tout de même pas gâcher les moments à trois pour autant et on décide fin d’après-midi de  se lancer sur une promenade où la brochure nous signale qu’on est quasi sûr de voir des Marmottes.  Nous voilà donc parti à la recherche de ses petits animaux bien typiques des Alpes.

 

IMG_0098_1_1.JPG

 

Alors qu’on se lance dans un chemin de terre, voire légèrement boueux, des promeneurs y ont effectué demi-tour et nous signale que ce n’est pas praticable alors que d’autres promeneurs nous disent que cela ne pose pas de problème particulier.  On décide donc de poursuivre notre promenade traversant les alpages frôlant les vaches sur notre passage.

 

IMG_0102_2_1.JPG

Puis, on entend des petits cris stridents !  Après une petite recherche, voilà que j’aperçois deux marmottes !  Elles sont loin et dans les hautes herbes, elles ne sont pas faciles à voir.

 

IMG_0107a_5_1.jpg

 

Ensuite, on hésite sur notre chemin.  Soit on monte au sommet, mais le sentier est raide et va de gauche à droite, soit on redescend sagement le long de le petite rivière jusqu’à la station.  Après mûr réflexion, on décide de rentrer sur la station.  On aura bien fait, car le temps changent.  

 

IMG_0122_7_1.JPG

 

L’occasion donc pour aller à la piscine de l’hôtel avec Thibo.  Trop mignon, surtout dans le jacuzzi.  Après souper, on acceuillera Wouter, car demain commence la Transmaurienne.

17:38 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Prague, Rép. Tchèque (02/08/2014)

Alors que nous nous rendons à La Toussuire (France) afin de participer à la Transmaurienne, notre itinéraire passe par Prague.   On regrette de ne pas avoir prévu un petit séjour dans la capitale Tsjèque.  Plus on s’approche, plus le regret est grand, et c’est là que Katty me dit : « soyons fou, non.  On peut y passer une bonne journée ? »  Ok, on décide d’y aller.  On ira se stationner dans un parking couvert non loin de la gare.  Ensuite on vers le centre, qui commence tout près du parking.  On est alors sur une grande avenue bien large et comme il est midi, on décide de manger un bout.  Mais d’abord un passage dans un bureau de change, car on n’a pas d’argent Tjsèque. Après avoir mangé un petit bout, on s’attaque enfin à la visite de la ville.  N’ayant pas de plan de la ville et ne voulant pas perdre de temps à chercher l’office du tourisme, je rentre dans un hôtel et demande simplement un plan de la ville.  On peut donc partir à l’assaut de la ville.  Plus on avance dans la ville, plus je m’émerveille de la beauté de la ville.  On se rendra d’abord vers la tour Poudrière.

 

IMG_0259_19_1.JPG

 

Une tour qu’on passera en dessous afin de pénétrer dans la vieille ville.

 

IMG_0265_20_1.JPG   IMG_0268_21_1.JPG 

Après quelques petites ruelles on se dirige vers le centre de la vieille ville.

IMG_0051_11_1.JPG

Il n’y a pas à dire, une fois sur la place notre souffle sera carrément coupé par la beauté.  C’est tout simplement magnifique.

IMG_0310_23_1.JPG

On fait le tour de la place, mais c’est tellement beau qu’on n’a pas envie de partir.

IMG_0003_1_1_1_1.JPG

Pour finir, on repart vers l’arrière de l’église St.-Nicolas.   On trouve une petite place sympa où on prendra un petit verre sur une terrasse.

 

IMG_0027_4_1.JPG

 

Lorsque je me rends dans l’établissement, qui parait tout petit de l’extérieure, il faudra descendre dans la cave, et là je serai surpris de la taille de l’établissement qui en fait est énorme.  Je me rends aux toilettes avec Thibo afin de le changer.  Occupé, un monsieur vient me parler de son fils.  Un écossais, un peu ivre, donnera même une pièce à Thibo.  Bizarre, mais bon, on se prendra une bouteille d’eau avec cette pièce pour continuer notre promenade.  On retourne sur la place pour un dernier petit tour et de se rendre vers le pont Charles.  On traversera une seconde fois la place principale où on mangera des chips cuit sur place.  Ils se mangent sur une brochette.  On n’aura pas le sourire de la vendeuse, mais je dois avouer qu’ils sont bons.

 

IMG_0034_5_1.JPG

 

C’est par des ruelles qu’on atteint le Pont Charles.  On ira sur le pont jusqu’à mi-chemin, car le soir est déjà là et il faut déjà penser à manger.

 

IMG_0073_17_1.JPG

 

Après avoir flâné un peu sur le pont et regarder les gens, car on peut y voir de tous et toutes les scènes possibles, on se redirige vers l’ancienne ville.

 

IMG_0067_16_1.JPG   IMG_0056_12_1.JPG

 

C’est sur une jolie petite place, à proximité de la Chapelle Bethlehem qu’on trouve quelques belles petites terrasses, à l’écart de la grande foule et au calme.  Après avoir bien mangé, on ira reprendre la voiture.  Une fois dans la voiture, on s’arrêtera un peu en dehors de la ville dans un night shop afin de liquider notre monnaie et prendre quelques provisions pour la route.  Il n'y a pas à dire, ce fut une superbe journée avec qu'une envie: Revenir!

 

 

16:15 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |