27/12/2017

Sunparks MTB Weekend, Mol (04/11/2017)

Nouveau rendez-vous ce matin avec Kris.  Aujourd’hui c’était à Mol qu’on s’est rendu pour la longue distance de 105 km.  La pluie annoncé est absente et s’est un ciel bleu qui va en grande partie embellir cette journée.  Une fois inscrit, on n’est directement lancé sur des singles track slalomant entre les différents lacs: Le Put van Rauw, le Zilvermeer et le Kanaalmeer.  Ce dernier annonce la suite.  On va emprunter pendant 5 km les sentiers, singles track qui longe le canal Bocholt Herentals.  On bifurquera ensuite afin de longer canal de Beverlo en empruntant un petit single track sinueux.  Le début et un petit raidillon et lorsque le biker derrière Kris et bloque provoquant l’arrêt des autres bikers, c’est qu’il faut accélérer ensuite pour reprendre Kris.  Il faut dire que les deux premières heures il maintiendra un rythme soutenu, digne d’un marathon.  On continue par la suite sur une partie boisée avant de continuer sur une longue partie d’asphalte.  Heureusement le vent n’est pas trop fort mais tout de même légèrement de face.  Après quelques kilomètres, on retrouve les parties boisées et les sentiers offs road.  Le parcours est loin d’être laçant.  Même si celui-ci est plat, on alterne sentiers larges et singles sinueux dans un décor boisé.  Après 26 km, nous voilà au premier ravitaillement au pied d’un moulin.

2017-12-27 07.04.20_1514354921537.jpg

On fait vite le plein et on repart dans le Kattenbos.  Ici on aura une succession de quelques raidillons où Kris n’hésite pas à hausser le rythme. Bloqué par un biker mettant pied à terre dans un raidillon, Kris maintien le rythme.  Je devrai à mon tour hausser le rythme afin de pouvoir aller le reprendre, mais c’est à cet instant que je sens mon pneu avant devenir mou.  Je m’arrête brièvement pour jeter un œil, mais tout à l’air normal.  Entre temps, Kris ne me voyant plus est revenu sur ses pas et nous continuons ensuite sur un single bordant un cimetière militaire allemand.

2017-12-27 07.06.15.jpg

Le calme y est complet et les couleurs d’automne prennent éclat sous les rayons de soleil.  On continue à enchainer single et sentier large le tout dans un décor boisée qu'on ne quitte quasi plus.    Après 55 km, on aura le second ravitaillement.  Celui-ci est vraiment triste et j’ai bien fait de prendre une gaufre dans ma poche au premier ravitaillement.  On aura que de l’eau et boisson énergétique.  On repart quasi aussi vite qu’on y est arrivé est très vite on est à nouveau sur un single track boisée.  Quelques coureurs en cyclocross tente de s’accrocher, mais en vain, et ce même si notre rythme va baisser d’un cran.  Après avoir traversé Balendijk, on va rejoindre un petit groupe de bikers qui se trouvent à l’arrêt au feu rouge.  Lorsqu’il passe au vert, avec Kris on passe devant et on fait bien car on pénètre dans un petit sous-bois en empruntant un single track.  Derrière ça s’accroche.  Ensuite, dans une longue ligne droite en direction du canal Bocholt - Herentals.  Un bikers passe devant et pousse fort.  Je m’accroche mais je dois aller loin pour pouvoir rester dans sa roue.  Derrière par contre, ça décroche et je ralenti un peu avant de rejoindre les rives du canal.  Après à peine un km, on quitte déjà les rives pour s’enfoncer dans une belle petite boucle boisée.  La végétation nous rappelle qu’on est bien en campines.  Sol sablonneux, tourbières, …  Le tout continuant à alterner sentiers larges et singles tracks.  Après 10 km, on est à nouveau le long du canal où se trouve le troisième ravitaillement, ravitaillement où on passera deux fois.  Quelques km plus loin, on fera un petit écart afin d’effectuer une petit boucle de 5 km avec le contournement d’un lac offrant quelques beaux point de vu, surtout avec le soleil.  Ensuite, on va longer le canal pendant 14 km.   Les arbres le long du canal offre des belles couleurs d’automne, dommage que le soleil s’est entre temps caché derrière les nuages.  Au km 90, dernier ravitaillement.  On va ensuite se lancer sur un single track de plus de 7 km!  Malheureusement les 4 dernier km seront au ralentit.  Bouchon oblige!  Même si de temps en temps on arrive à trouver un endroit pour dépasser le biker devant nous, cela ne change pas vraiment grand-chose.  Arrivé au canal de Beverlo, on va à nouveau longer celui-ci avant de se faufiler entre deux lacs.  J’augmente à nouveau un peu le rythme car mon GPS est plat et voudrait boucler les 105 km avant qu’il ne se coupe.  Le parcours toujours boisée nous conduit vers le Put de Rauw qu’on va longer pendant 3 km, les 3 derniers km que mon GPS n’aura pas enregistré.  Superbe parcours très boisé et amusant, avec malgré quelques endroits où on passe et repasse un fléchage impeccable.   Merci à Kris pour la compagnie.  (Distance: 105 km; Durée: 04h23; Moyenne: 24 km/h; D+: 570m)

07:32 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.