23/12/2017

Criterium VWF Grimbergen, 04/09/17)

Voilà, je l’avais toujours dit que je referai une course sur route cette année.  J’avais tellement envie d’en refaire une depuis longtemps, aujourd’hui c’était donc le jour.  Après plus de 3 ans sans avoir fait une seule course sur route, je refais une apparition, peut-être éphémère, aujourd’hui à Grimbergen.  Un critérium d’une cinquantaine de km.  Alors que je me prépare, une personne âgée habitant Grimbergen me mettra en garde car il parait que cela roule fort ici.  Tout ce qu’il me faut pour me mettre en confiance.  Après avoir été reprendre Thibo à l’école, je passe le chercher avant d’aller m’inscrire.  Une fois Katty sur place, je pourrai aller tourner un peu les jambes avant le départ.  Ayant le numéro 106, je me dis qu’il y a au moins 100 participants, mais non, on est loin du compte.

Grimbergen.jpg

Sur la ligne de départ, on sera que 21 !  Ça promet d’être dur.  Mon objectif, terminer la course, et de préférable, si j’arrive aussi loi, pas dernier.  Le départ est donné à 18h30.  À 21, je sais qu’il ne faudra pas essayer de bien se cacher, car ça va souvent rouler en file indienne.  Le parcours, un long faux plat montant, suivi d’une route avec une petite cuvette avant d’avoir la descente.  La seconde partie est en pavé et sinueuse avant de remonter vers la ligne d’arrivée.  Un petit tour de 2,1 km à parcourir 25 fois.  Après un départ calme, cela va assez vite attaquer.  Mais à chaque fois, on parviendra à remonter.  Les attaques se multiplient et son à chaque fois contrer.  Un groupe de quelques coureurs on l’aire de se détacher, mais très vite ils seront repris.  Ce n’est qu’après quelques tours, que le premier groupe se détache.  Et cela sera le bon groupe.  Dans le petit groupe où je me trouve, composé de 11 coureurs, il n’y aura aucune entent.  Entre temps, les premiers abandons sont là.  Au début cela roule mais par la suite cela va ralentir et tout  le monde se regarde.  Aucune entente dans  notre petit groupe.  Ça ne tourne pas et à mi-course, le rythme va baisser un peu et les piques de baisses de la fréquence cardiaque se font un peu plus nombreux.  Deux coureurs vont encore parvenir à se détacher.   On les gardera en ligne de mire, mais on est tellement désorganisé qu’on ne reviendra pas sur eux.  Aux contraire, à deux tours du terme, trois tente leur coup, mais j’attends et ne prendra aucune initiative car j’ai des débuts de crampes. Personne ne se lance derrière mais une fois dans la descente, je me lance derrière.  Prenant bien mais virage, j’arrive à recoller comme tout le reste du groupe.  Dans le dernier tour, j’attaque dans la descente, car je sais que j’arrive à prendre mais virage un peu plus vite que les autres, mais cela, ne suffira pas.  Je bloque dans le dernier virage, et je vois tout le monde que me dépasse.  Je terminerai finalement dernier et 15ième, mais le principal est atteint, finir la course. (Distance: 54 km; Durée;01h26; Moyenne: 37.5 km/h; D+: 310m)

06:18 Écrit par Camille dans Course cycliste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.