19/12/2017

Cibel Classic, Sint Katelijne Waver (20/08/2017)

N’ayant plus de vtt personnel (les deux cadres étant hors service) ni de vélo test, il ne me reste que le vélo de course.  Cela me permettra néanmoins de faire des randos sur route, chose que je n’ai pas l’habitude de faire.  Je me rendrai à Sint Katelijne Waver afin d’effectuer la longue distance de 120 km.  Arrivé assez tôt, je vais pouvoir prendre le train.  Un départ groupé sous escorte se lancera sur le coup de 08h.  Idéal pour prendre donc un peu de rythme sans trop forcé car la moyenne est estimé à 32 km/h.  Voilà qu’un groupe assez important se lance à 08h.  L’avantage c’est qu’aux carrefours on ne devra pas s’arrêter.  Dans un premier temps, on contournera Malines en passant par Bonheiden.  Le parcours se montre plat dans un premier temps et le rythme est juste un peu en dessous de mont rythme d’entraînement mais ça me convient bien et le faite de rouler en peloton me rappelle les sensations de course.  Manque de de bol, un trou se glisse sous ma roue avant et c’est la crevaison après 10 km !  Le peloton ne s’arrête pas et me voilà bien seule avant de me retrouver entre les autres randonneurs une fois réparer.  Après un passage le long du canal Louvain – La Dyle, on passera Hombeek et Laar direction Humbeek.  Ayant la sensation que mon pneu n'est pas assez gonflé, je m'arrête le temps de gonflé un peu plus.  Manque de bol, au km 22, je vais constater que ce n'était pas assez gonflé qu'il était mais que je suis à nouveau victime d'une nouvelle crevaison !  Heureusement pour moi, le ravitaillement, caché dans un manège, est situé quelques kilomètres plus loin où je pourrai réparer ma chambre à air.

2017-12-19 10.46.54.jpg

Par la suite, on se dirige vers Wolvertem où le parcours va commencer à s’incliner.  On emprunte un faux plat montant direction Oppem où on aura notre première vraie bosse, le Fluxemberg.

20170820_100139_1513676664497.jpg

Par la suite, on continue sur les petites routes de campagne et pendant 8 km, le parcours sera de profil descendant traversant le beau petit village de Brussegem.  Après notre passage à Mollem, un long faux plat montant de près de 4 km nous attends.  On se dirige alors vers Affligem sur un parcours légèrement vallonnée.   Affligem qu’on atteindra après avoir gravi l’Eksterenberg.  Affligem passé, on enchaine sur le Zwarteberg.  Maintenant le plus dur est passé, et le parcours va s’aplatir.  Pendant 10 km, cela sera de profil descendant.  Juste encore une petite bosse au km 62 entre Meldert et Baardegem.  Après Baardegem c’est à nouveau le plat total et on continue à traverser essentiellement la campagne.    On passe Peizegem et on longera le bois de Buggenhout qui nous offre les premières couleurs automnales.  Au km 83, à Malderen, le second ravitaillement.  On continue alors le long du bois de Lippelo et par les petites routes, afin de passer entre Boom et Puurs. Après le passage de la N16, deux coureurs se glissent dans ma roue avant d’entamer un secteur pavé au km 94.  Chose que je déteste.  Ensuite, on reprend notre rythme et on ramasse quelques coureurs dans notre sillage et un petit gruppetto se forme.  Je n’augmente pas le rythme pour autant, même si d’autres coureurs prennent le relai, le faite de rester dans les roues me permets de ne pas exploser le cardio.  Ce petit jeu va durer jusqu’au moment où on traversera la Senne  après avoir longé la Dyle.  Ici, on n’est à l’arrêt, pied à terre car nombreux sont les cyclistes qui doivent traverser le Senne.  On va alors longer le canal Louvain – La Dyle avant de bifurquer pour prendre les rives de la Dyle même.  Au km 111, on quitte la Dyle direction Sint Katelijne Waver où la rando se terminera au bout de 121km.  Une bonne sortie empruntant essentiellement de petites routes de campagnes avec quelques petites bosses dans le 2/4 du parcours.  Malgré mes deux crevaisons, cette sortie sur route m’a bien plus.  (Distance: 121 km; Durée: 04h00; Moyenne: 30.1 km/h; D+: 589m)

10:59 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.