16/10/2017

Le beau vélo de Ravel, Orp-Jauche (08/07/2017)

Ce jour, on décide de se rendre à Orp le Grand afin de participer en famille au beau vélo de Ravel.  Le soleil est au rendez-vous et tout le monde semble motivé.  Une belle journée s’annonce, mais une fois sorti de l’autoroute, impossible de se rendre sur le lieu de départ, car toutes les routes sont fermées et impossible de passé sous surveillance de police.  On décide donc de se garer non loin de l’autoroute et de rejoindre le parcours en vélo.  Après 1,5 km, nous voilà déjà sur le parcours, ensuite il suffit de suivre la masse car le nombre de cycliste et tout de même impressionnant.  Mais précisons qu’il s’agit plus de cycliste occasionnel roulant en famille.  Après même pas 5 km, nous voilà déjà  au ravitaillement situé dans l’enceinte du château d’Hélécine.

FullSizeRender.jpg

Ici Thibo décide de monter sur sa draisienne et nous voilà reparti.

2017-10-16 11.21.50.jpg

On quitte l’enceinte du château sur quelques pavés longeant l’étang avant de retrouvé les routes campagnardes.  Pendant 4 km, Thibo roulera sur sa draisienne sous l’applaudissement de personnes installées sur leur pas de la porte.  Le parcours étant peu vallonnée, une petite poussée dans son dos sera par moment nécessaire afin de soulager ses petites jambes.  Ensuite, il remonte dans le Croozer, on jette sa draisienne dans le coffre du Croozer et nous voilà reparti à une allure un peu plus rapide que les 7 km/h de Thibo.  Après près de 16 km, nous voilà à Orp le Grand, là où ont lieu les inscriptions.  A coté de cela, château gonflable, mur d’escalade, concerts, bbq,… de quoi s’y installer.  Après que Thibo ait sauté comme une sauterelle dans les châteaux gonflables, on croisera nos amis Laurent et Sarah, ainsi que Gregory et Julie.   Avec ses derniers on partagera la table avec ses parents afin de manger un bout.  Ensuite, il est l’heure pour nous de reprendre la route.  Une route où les cyclistes sont absents et seuls les flèches nous indiquent encore la route.  Après une partie sur le Ravel, on enchainera sur un long faux  plat montant.  Le vent est légèrement de face et le parcours toujours légèrement vallonnée traversant le Hasbay et ses champs.

20170708_180855_1508145629756.jpg

Après un bon 25 km, nous revoilà au croisement où on avait repris le parcours.  Il nous reste alors plus qu’à remonter jusqu’à la voiture où il a fallu réveiller Thibo qui s’était endormi dans son Croozer. 

20170708_190559_1508145629832.jpg

     

11:29 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.