28/02/2017

Sicile, vacances (13-24/09/2016)

Seconde destination pour nos vacances. Après le Lac de Garde, la Sicile.  On décide de passer une dizaine de jours avant ma participation à l’Etna Marathon Tour, course vtt par étape, avec Alexis.  Alexis et Amélie viendront nous rejoindre quelques jours plus tard.  Par contre, nous on sera non loin de Catane, alors qu'eux seront à Taormine.  Et l'avion, Thibo y prends goût.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel et avion

Pour notre séjour, on avait trouvé un grand hôtel, Grand Hôtel Baya Verde, situé à quelques kilomètres du centre de Catane.  Malgré la situation le long d’une grande route, le bruit de celle-ci ne sera pas dérangeante.  De notre chambre, situé à l’avant de l’hôtel, coté grande route, on entendra à peine le bruit des voitures.  J’aurai été plus dérangé par les personne qui viennent livrer à l’hôtel tôt le matin, ou encore lorsqu’il asperge un pesticide pour les insectes très tôt le matin aussi.  Hormis cela, les chambres sont spacieuse, munie d’une terrasse.  L’arrière de l’hôtel  sera splendide.  Une grande piscine, avec bar, terrasse du restaurant, le tout surplombant la mer.

L’image contient peut-être : ciel, arbre, piscine, plein air, nature et eau

De l’hôtel, on a accès direct à la mer et il y aura possibilité de faire de la plongée ou encore de prêter masque et tuba.  Ce que j’aurai fait.  Franchement, elle est tout de même magnifique la faune aquatique.

Etant en septembre, il n’y aura pas foule à la piscine et elle sera presque que pour Thibo.

IMG_0717a_2_1_1.jpg

On en profitera pas mal de la piscine, même pour casser la dalle à midi.  Par contre, niveau situation, on est un peu loin de tout.  Seul quelques bar et restaurants sont à proximité.

La première chose que je ferai une fois arrivé, s’est monté mon vélo histoire de voir si tout est encore en bonne état après le voyage en vélo.  Heureusement que je le fais, car j’aurai un problème de pompe pour amortisseur.  Celle-ci ne gonfle plus.  On nous conseil un magasin de vélo au centre, et ouvert assez tard le soir.  On en profitera d’une balade le long de la côte pour s’y rendre et de faire une première approche de Catane et ses environs.

L’image contient peut-être : ciel, plante, plein air, nature et eau

Sur notre route, un concessionnaire KTM avec quelques vtt de la marque en vitrine.  Je rentre, mais ils n’ont pas de pompe pour amortisseur.   Après près d’une heure de marche, nous voilà chez le fameux vélociste.  Il me donne une pompe, quelques coups de pompe et le tour est joué.  Sur notre retour, on se trompera sans vraiment se trompé.  Mais on fut une bonne découverte.  Une petite enseigne où ils ne vendent que des Arenchinis, et ce pour tous les goûts.  Et c’est tellement bon, qu’on y retournera une seconde fois après avoir été une seconde fois chez le vélociste suite à une crevaison que la Latex refusait de colmater.  Et comme cela a tellement fuit, plus de latex dans le pneu, donc j’ai du retourné chez le marchand de vélo, mais pas de bol, il était fermé.  Soit, j’ai tout de même pu faire deux sorties en vélo.  Quelques belles vues sur la côte, traversé de ville typique, route au bas-côté régulièrement aux allures d’une déchèterie et une première approche de L’Etna, le plus haut Volcan d’Europe encore actif.

Photo

Et lorsque je me fais dépassera par trois routiers et que je m’accroche à leurs roues, l’un deux me demandera si je suis professionnel, car surpris que je puisse m’accrocher avec un VTT.  Non, juste amateur.

A côté de cela, nous avons tout de même visité Catane, Syracus, Taormine et Messina, Cette dernière ville on l'a visité lors de notre jour de repos de l'Etna Marathon Tour.  

Pour la visite de Catane, nous avons pris le bus pour se rendre au centre.  Plus on s’approche de la ville, plus le bus se remplie et voilà qu’on se fait engueulé par une femme.  Déjà je ne comprends rien en Italien, mais avec ses gestes je comprends que le buggy de Thibo dérange et que cela prend de la place.  J’essaye de lui faire comprendre que les gens sont stupide et qu’au lieu de rester tous devant, s’ils allaient à l’arrière, là où il y avait plus de place, elle ne serait pas compressé comme dans une bopîte à sardine.  Son ton monte, et je n’hésite pas à répondre.  Un homme me dit en anglais de laissé tomber, et je lui demande de lui dire qu’ils doivent avancer.  Il y a plein de place derrière.  La femme ne trouve rien de mieux de continuer, et la dessus, tellement mare, je me mets à chanter et danser dans le bus afin qu’elle comprenne qu’elle doit venir derrière, là où il y a encore plein de place.  Pour une première approche avec la population locale, ça commence plutôt mal.  Et cela sera encore le cas à Taormine lorsque je voulais acheter une petite voiture pour Thibo.  Recherchant une voiture, je déplace un peu les boîtes.  Oui, il y en a une qui tombe, sorry, mais une dame du magasin commence à soupirer en me regardant.  Ah, non, elle ne va pas s’y mettre aussi !  Katty me dit de laisser tomber, car elle n’arrête pas et regarde méchamment.  Je lui dis que c’est pour Thibo, mais son allure énervé et désagréable, me ferra changé d’avis.  J’explique à Thibo, Katty la remet à sa place tout comme moi les voitures, et à peine parti, elle remet les boîtes au mm près !  Un peu plus loin, une petite vieille vendant les mêmes voiture, certes un peu plus chère mais avec le sourire et la bonne humeur.  Finalement, j’en achèterai deux.  Comme quoi un sourire peu faire doubler les ventes !  Elle pourrait donner des leçons de vie à la jeune.

 

Arrivé à Catane, on visitera la ville en faisant quasi la totalité des points d’intérêts.  Je commencerai par boire un Seltz , boisson rafraichissante locale, avant de continuer sur le marché au poisson.

IMG_0574_1_1.JPG

Ici, ça court et crie dans tous les sens, les étals de poissons sont impressionnantes, tout comme celles des bouchers et fruit et légumes à proximité du marché au poisson.  C’est ici qu’on mangera des petits poissons et fruits de mer frits dans un petit snack à côté des tripes qui pendent derrière nous.  

Ensuite on continue par la Piazza Del Duomo, assez jolie tout comme ca cathédrale.

IMG_0635_1_1.JPG

Après avoir monté au sommet du clocher d'une petite église situé sur la gauche de la cathédrale où on aura une belle vue sur la ville, on se dirige alors vers le Castelo Ursino.  Un chateau sans grand intérêt qui sert acutellement comme lieu d'exposition.

IMG_0642_1_1.JPG

On continuera direcion Piazza Danté avec son église et son ancien monastère, le deuxième plus grande d'europe, actuellement devenue une faculté de lettre et philosophie. Cet havre de quiètude vaut le détour.  

IMG_0648_2_1.JPG

 IMG_0659_2_1.JPG IMG_0657a_1_1.jpg

On redescendra vers le centre ville en traversant parcs, longeant les multiples églises, palais, petites et places plus grande pour terminer par un peu de shopping.

          IMG_0673_1_1.JPG IMG_0679a_2_1.jpg 

IMG_0680_3_1.JPGIMG_0685_4_1.JPG     

 

 

 

 

 

                                          

La soirée tombante, on décide de se trouver une place en terrasse pour manger un bout, mais ce n'est pas facile d'en trouver une.  Elles sont toutes prisées.  Finalement, on trouvera une petite place dans un petit restaurant non loin de la place de l'université.  Une fois bien mangé, on se dirige vers la gare ferroviaire car à l'heure qu'il est il n'y a plus de bus, et pourtant il n'est pas tard!  Alors qu’on arrive quasi sur place, il commence à pleuvoir.  Et comme la pluie s'intensifie, on se mettra à courir.   Finalement on ne sera pas encore trop mouillé pour sauter dans un taxi direction l’hôtel.

La ville de Syracuse et par contre et tout de même plus jolie que Catane.  Pour y aller, on prendra le Train.   Ce fut un peu la confusion lorsqu’on était à la gare dans l’attente du train, surtout que le premier train qu’on devait prendre étant en direction de Taormine, direction opposé à Syracuse et que même le contrôleur avant l’air étonné.  Après une petite heure de train, nous voilà à Syracuse.  On commencera par la partie la plus jolie, l’ile d'Ortigia.   Petite ville sur une ile, aux ruelles les unes les plus attrayantes que les autres !  Et je ne vous dis pas la Piazza Del Duomo.  Magnifique!

IMG_0778_1_1.JPG

IMG_0781_1_1.JPG

vant de se rendre au château, on s’arrêtera dans un petit resto sur l’heure de midi en face de l’entrée du château.  Resto conseillé par notre guide, et franchement délicieux !  On sera par la suite déçu que le château soit fermé l’après-midi.  Attention donc si vous y aller.  Après encore une petite balade dans les ruelles, on dégustera une glace chez un glacier repris dans notre guide et on rejoindra Syracuse le long des berges du port.  Après une longue pause dans un pleine de jeu, on se dirige alors vers la Piazza della Vittoria.  La place est immense et l’église et assez joli.

IMG_0866_1_1.JPG

Comme on se trouve sur le flanc de l’église, et qu’un porte y est ouverte, j’en profite de jeter un œil discrètement et de prendre une photo.  Une messe est en court et par respect, je ne m’aventure pas plus loin que le pas de la porte.  Encore heureux, car une fois devant l’église, qu’est-ce que je vois, un corbillard !  Par la suite on se dirige vers le Santuario della Madonna delle Lacrime.  Une cathédrale atypique et au structure surprenante !

IMG_0878_1_1.JPG

Alors qu’on est fin d’après-midi, on décide de se rendre sur le site archéologique qui d’après le guide est impressionnant.  Manque de bol, c’est déjà fermé !  Bon, il y a plus qu’à prendre le train et de rentrer à l’hôtel.

Taormine, est une charmante petite ville surplombant la côte.  Ici aussi, on s’y rendra avec le train. Arrivé à Taormine, il faut dire que la gare à un certain cachet d'antan.

IMG_1069_5_1.JPG

Ensuite, il faut prendre un bus pour monter, car la route monte fort et sillonne pas mal.  La connexion est bonne car on a à peine attendu 10 minutes.  Une fois en haut, on commence notre visite par le théâtre romain.

IMG_0934_1_1.JPG

Si vous avez vu celui-de Syracuse, passé celle de Taormine.  Oui, la vue sur la mer et l’Etna (toujours caché derrière les nuages) et belle, mais un podium, des gradins en bois ou plastique recouvrent une grande partie du site et cache le vrai coté authentique du théâtre.  La ville est mignonne, avec quelques belles petites vitrines, places, resto caché dans certaines ruelles aux nombreuses marches…

IMG_1045_2_1.JPG

Petite ville sympa où il est agréable de flaner.

IMG_1021_1_1.JPG

IMG_1054_3_1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Par contre, le resto où on a mangé, pas top non plus. 

L’attrait principal, l’Etna, on ne l’aura jamais vu.  Durant tout notre séjour, il était caché derrière un nuage.  Espérons qu’on ait plus de chance lors de l’Etna Marathon Tour.  Notre séjour se terminera au bord de la piscine avant de charger notre voiture de location et de se dirigé vers Rifugio Sapienza, situé à 1300 m d’altitude, au pied du volcan.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, piscine et plein air

En une heure de temps, on passera de 30° à 13° !  Le changement de décors est surprenant.  

IMG_1098_1_1.JPG

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, nuage, chaussures, ciel, enfant et plein air

Après le tour d’un cratère, on tente de trouver des vêtements chauds dans les échoppes de souvenirs, mais rien pour Thibo.  On redescendra alors au Décathlon de Catane afin de s’équiper un peu mieux et d’affronter le froid.

IMG_1091_2_1.JPGIMG_1104_1_1.JPG 

 

 

 

 

 

 

16:18 Écrit par Camille dans Loisirs et photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.