25/03/2017

Peter Benoit Tocht, Sint Job in 't Goor (26/11/2016)

La rando la plus proche de chez moi aujourd’hui était à Sint Job in ‘t Goor, situé à l’est d’Anvers.  Ce n’est pas la première fois que je me rends là, et j’en ai bon souvenir même si le terrain est plat.  De plus, le ciel est nuageux, mais le terrain est très roulant et très peu de boue.  Je me lance sur la longue distance, celle de 45 km.  Après un km, on a déjà à faire à notre premier single track.  Le single track est assez sympa.  Le parcours va traverser la campine anversoise alternant bois, champs, sentier large et single track.  Après le passage près d’un petit lac, on ira longer le canal Dessel – Turnhout – Schoten.

20161126_120119.jpg

Après un bref arrêt, lorsque je me remets en route, un biker me dépasse et il avance bien.

20161126_120840.jpg

Je prendrai sa roue et ensemble on traversera le beau parcours qu’offre cette rando.  Même si le parcours n’a aucune côte, je ne le trouve certainement pas moins intéressant.  Après 9 km de sentier large traversant la campagne, on rentre à nouveau dans une zone boisée.

20161126_122705.jpg

On enchaine rapidement sur un single sinueux d’un bon kilomètre et un sol un peu plus boueux.  Parti un peu plus tard, ça sera le seul endroit où on sera un peu ralenti par d’autres bikers.  Ensuite on va enchainer les longues lignes droite dans le même décor et ce pendant 8 km.  Au km 24, on arrivera au ravitaillement.  Ravitaillement un peu pauvre, mais on y aura néanmoins de la bonne soupe chaude.  Je ne m’attarde pas, et je repars avant que mon compagnon de route finisse sa soupe.  Après 2 km, on aura 4 km de tracé sinueux.  Cela commence par un single track pour se terminer par une succession de sentiers larges.  Après un enchainement de virage, petite portion de route et par après on repart sur des longues lignes droites.  On va emprunter un sentier longeant un fossé anti-char qui nous conduira jusqu’à l’ancien fort de ‘s Gravenwezel.  On passe de l’autre côté de ce fossé et on repart tout simplement dans l’autre sens.  Lorsqu’on quittera le fossé anti-char, on continuera sur des petits sentiers boisée, et ce jusqu’à l’arrivé.  45 km en moins de 2h, je repartirai sur le parcours des 25 km.  Le parcours est déjà défléché, mais je me retrouve assez facilement, et ce sans GPS car celui-ci m’a laissé tomber et donc pas de trace à suivre.    Heureusement, le panneau indiquant les bifurcations sont encore en place et après 10 km j’aurai ma bifurcation suivi du ravitaillement.  Ici je rejoindrai les bikers qui sont responsable du fléchage.  J’aurai donc à nouveau de flèches pour la seconde moitié.  Assez vite on recoupe une boucle et je serai assez vite à l’arrivée.  Cela me ferra une bonne sortie de plus de 3h.  Merci à Katty et Thibo qui eux ont été se promener dans les bois. (Distance: 67 km; Durée: 02h45; Moyenne: 24,2 km/h; D+: 137 m)

18:08 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.