23/06/2016

U Come 2 Bike, Mechelen (01/05/2016)

emière longue distance cette année en mode rando, histoire de voir un peu comment se passe les sorties un peu plus longue en cette fin de mon traitement.  Connaissant assez bien la région, le parcours devrait être plat sans grande difficulté.  De plus que ce n’est pas la première fois que je me rends à cette rando.  Comme les autres années, un goodie bag nous sera offert avec pas mal de produits de chez P&G, mais je trouve que malgré tout le prix d’inscription est élevé malgré que cela est versé à un but lucratif.  Soit, 7 euro pour la bonne cause, j’arriverai à me déniché un second goodie bag grâce à une personne ayant oublié son bracelet donnant droit à un goodie bag.  Si ce n’est pas moi qui le ramassais, cela aurait été quelqu’un d’autre, non ?  Pour en revenir à la rando, il faut savoir que les organisateurs organisent  également d’autres rando pour deux roues.  Tant pour les cyclos, que pour les passionnés de Vespa et de moto.  Cela fait donc beaucoup de monde, mais un grand parking permet d’accueillir tous ce beau monde.  De plus, la météo étant bonne, du monde il y en aura.  Une fois inscrit, nous voilà assez vite partie sur un sentier large qui nous mènera assez vite dans un bourbier.  Heureusement cela sera le seul.  Ensuite on sera lancé sur un single track traversant une nature bien verdoyante.

20160521_130637.jpg

Ca sent vraiment le printemps.

hombeek

Arrivé le long de la Senne, on continuera en contre bas de la digue et son hallage permettant ainsi de continué sur un single track.  Au premier pont, on passera sur l’autre rive et on continuera sur un sentier plus large et bien sec.  Alors que le parcours alterne essentiellement sentier large et route, un biker vient s’accrocher à ma roue et on continuera une bonne partie de la rando ensemble.   Après un parcours sinueux et quelques singles tracks, le parcours empruntera des longues lignes droites ou les couleurs des arbres me font plus pensés à l’automne qu’au printemps.  Le biker qui me suivait augmente le rythme.   Dans un premier temps je le laisse partir pour aller le rechercher après.   Une seconde ligne droite nous conduit sur les rives du canal Bruxelles Willebroek et une fois passé sur l’autre rive, se sera tout droit direction « le pont brulé » (Verbrande brug).  4 km de ligne droite, sur laquelle le biker soutient un rythme élevé !  Après le ravitaillement, on repartira à deux.  Un single track rectiligne nous conduit jusqu’au porte de Grimbergen ou le parcours deviendra à nouveau plus sinueux.  Le biker soutien un bon rythme élevé, et je dois dire que j’ai tout de même du mal à suivre.  On continue essentiellement sur des sentiers off road larges, et après un faux plat montant, on descendra direction Nieuwenrode avant d’aller rechercher le canal après une petite partie boisée.

hombeek

On longera le canal sur un petit single track caché dans un petit sous-bois.  On repasse de l’autre canal et on se dirigera vers Laar où se trouve le second ravitaillement.

hombeek

On continue par la suite toujours sur des sentiers larges direction les rives de la Senne.  Mais avant, le parcours nous plonge dans l’obscurité d’une sapinière où un single track sinueux à été tracé pour l’occasion.  Passage que je trouve personnellement sans grand intérêt.  Ensuite un petit raidillon nous conduit sur le hallage longeant la Senne.  Un sentier non asphalté.  On passera sur l’autre rive 3 km plus loin où la nous attend à nouveau un single track sympa.  Enchainement de petits raidillons, sinueux, par moment creusé dans une crevasse avant de redescendre sur le hallage par une descente raide.  A peine sur le hallage, on continuera sur un single track plus sage.  Après un dernier passage plus large, on aura encore 1,5 km de sentier dans un petit sous bois avec quelques passages techniques pour clôturer le tout.  C’est sur ces passage plus technique que le biker avec qui je roulais à du lâcher prise.  A peine sortie de cette petite pleine de jeux, une dernière bifurcation  nous attend.  Les 75 km partent à droite, direction que je prendrai mais à peine 1,5 km plus loin, je me rends compte qu’on repartira tout simplement sur les derniers passages qu’on vient à peine d’effectué et que le parcours offre rien de neuf.  Du coup je décide de faire demi-tour.  J’en ferai part au biker qui me suivait que je croise lors de mon retour et lui aussi décidera alors de faire demi-tour.  Pas que ce passage n’était pas intéressant, mais pour faire deux fois la même chose…  Du coup, j’aurai 68 km au compteur au lieu de 75, mais cette dernière boucle nous aurait donné à peine 4 en plus.  On ne peut pas dire ne tout cas que même si le parcours était plat, cela fut une rando sympa, roulante et sec et un bon test pour savoir où en est ma condition en ce moment. (Distance: 68 km; Durée: 03h04; Moyenne: 22,4 km/h; D+: 150m)  

12:18 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hombeek |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.