17/05/2016

Ronde van het Waasland, Sinaai (03/04/2016)

Aujourd’hui je me rendais entre Saint-Nicolas et Lokeren, plus précisément à Sinaai, afin d’aller effectuer quelques dizaines de kilomètres  en vtt.  Les conditions météo sont bonne et le terrain ne devrait pas être trop boueux, voir relativement sec.  Et je ne me tromperai pas, car hormis quelques passage boueux, le reste sera sec ou légèrement humide, mais de quoi ne pas rentré tout plein de boue.  Une fois prêt, j’enfourche vite mon vélo, car je suis assez tard, et je vois déjà un biker local enlevé la première flèche.  Je pars donc juste à temps et nous voilà déjà lancé sur un petit single et sa chapelle un peu particulière.  On enchaine très vite sur un sentier un peu plus large avec notre seul et unique bourbier de la journée.  Le parcours alterne ensuite passage off road larges et route.  Le parcours est roulant et plat et nous prenons la direction d’Eksaarde.  Après 17 km, on longera le Moervaart pendant un bon km avant d’enchainer le sur un sentier le long de la Durme.  Le paysage y est paisible et seuls quelques pêcheurs viendront finaliser ce paysage aux allures pittoresques.  Par la suite on continue essentiellement sur des sentiers larges.  Seul la traversé d’un quartier résidentielle caché dans un bois se ferra sur un sentier étroit.  Ici les maisons sont plus grosses les unes que les autres.  Par la suite on ira rechercher les champs et les sentiers off road plus large.  Le parcours reste plat et roulant et ce n’est qu’au kilomètre  30 qu’on aura un faux plat montant d’à peine un kilomètre.  Ensuite on aura le ravitaillement.  La seconde partie sera plus intéressante.  Après un faux plat descendant, on entame à nouveau un faux plat montant pendant un bon kilomètre et demi.  Entre temps on est rentré dans une sapinière par un sentier sec et large.  Je vois des single tracks qui partent un peu partout alors qu’on reste sur le sentier principal.  Au bout du sentier on effectue un demi-tour et nous voilà lancé sur un single track sinueux et sec.  De quoi vraiment s’amuser sur un bon 2 km.  Ensuite on aura un long faux plat descendant direction Belsele.  Ici je louperai une flèche, mais heureusement je m’en aperçois assez vite.  Une fois sur la bonne piste, le parcours nous offrira encore quelques singles track légèrement boueux dont un single track composé d’un tapis de petits rondins, rendant cette partie bien cassante.  On alterne ensuite avec quelques sentiers plus larges et légèrement boueux  avant de terminer la boucle sur un sentier  longeant un petit ruisseau.  Une seconde partie qui était donc bien plus intéressante que la première.  Ceci dit, je fus bien accueilli par un des organisateurs à mon arrivé, un ancien routiers qui roulait en élite s/c, de mon âge et qui m’avait reconnu alors que moi pas du tout. (Distance: 51 km; Durée: 02h09; Moyenne: 23,7 km/h, D+: 80m)     

15:32 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.