25/02/2016

Slothappening VTT, Zwalm (20/02/2016)

Malgré le mauvais temps annoncé, je me rends à la rando de Zwalm aujourd’hui.  Le mauvais temps est annoncé, mais cela n’a pas découragé les nombreux bikers venu à cette rando aux portes des Ardennes flamandes.  Comme dans mes bonnes habitudes, je me trouve une bonne place de parking, et une fois inscrit me voilà parti.  Les premiers kilomètres se font le long de la Zwalm.

a.jpg

Mais bon, très vite on se rendra compte que l’état du terrain est fort gras et boueux.  Après une première petite bosse et un single roulant, c’est après avoir aidé un biker qu’on se lance sur un sentier bien gras et boueux.  La progression est lente, le vélo glisse un peu dans tous les sens, bref,  cela promet pour la suite.

b.jpg

Le parcours quittera par la suite la vallée de Zwalm et deviendra plus vallonnée.  Le terrain est tellement boueux, que même dans les descentes il faudra pédaler  pour avancer.  Heureusement, ce n’est pas toujours le cas.  Très vite, je serai à mon tour victime de problème technique.  Lorsque je suis sur le petit plateau, la chaine vient se bloquer sans arrêt entre le plateau et le cadre.  Du coup, chaque côte se grimpe sur le grand plateau et pas d’autre choix que de faire monter la fréquence cardiaque.

c.jpg

On traversera les villages de Strijpen et de Sint Goriks Oudenhove où, une fois ce dernier passé, on atteindra le point culminant du parcours offrant un vue de 360° sur les Ardennes flamandes.  Le parcours alterne essentiellement chemin agricole et route, et les descentes deviennent par moment rapide.  Les côtes se grimpent péniblement, et je devrai mettre une première fois pied à terre pour monter un petit raidillon bien boueux. Un peu plus tard on atteindre le premier ravitaillement.  Ensuite on repartira sur une descente qui commence sur route pour terminer sur un single boueux et gras mais où on arrive tout de même à garder une bonne vitesse afin de s’élancer sur la côte qui suit.  Celle-ci ne sera à nouveau pas une partie de plaisir sur la fin, car la boue grasse et épaisse ralenti considérablement le rythme.  Une fois au sommet, le moulin « Plankenveld » pointe le bout de son nez à l’horizon.

d.jpg

Le parcours alterne toujours sentiers agricole, quelques single track et route tout en nous faisant grimper quelques monts dans la vallée de la Maarke tel le « Berg ten Stene »,   « Boigneberg » et le « Kappeleberg » et sa chapelle.

e.jpg

Après ceci, le second ravitaillement nous accueil.  Par la suite, le parcours se montre moins vallonnée et le vent est bien souvent dans notre dos, ce qui ferra augmenter la moyenne. Après 45 km, dernière difficulté, le « Caildenberg »  qui nous ferra atteindre le sommet du Molenberg  et son moulin.

f.jpg

Les 4 derniers kilomètres seront à profil descendant.  Seul danger encore sur cette dernière portion, les Kids arrivant en sens inverse sur un sentier off road.  Les premiers sont averti de mon arrivé, mais par la suite, les autres ne regardent pas devant eux et me feront quelques frayeurs.   Je pense que les organisateurs devraient un pue revoir ce passage.  Cela fut en tout cas une sortie bien boueuse avec un peu de dénivelé et pas une goute de pluie. (Distance: 49 km; Durée: 02h49; Moyenne: 17,5 km/h; D+: 710m)

  

16:16 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.