24/02/2016

VTT Der Scheldermeersen, Gentbrugge (06/02/2016)

Petite rando près de Gand ce matin.  Endroit idéal pour accumuler quelques kilomètres avec très peu de dénivelé.  Arrivé relativement tôt le matin, même s’il y avait déjà pas mal de voiture sur le parking, ce n’était pas la bousculade aux inscriptions.   Une fois le vélo enfourché,  on sera très vite lancé sur un single track traversant partiellement le Gentbrugse Meerse.  Ensuite on enchaine sur un peu de route avant de se lancer sur un sentier pas très large avec quelques passages gras.  Les champs inondés feront le bonheur de bon nombre d’oiseaux et canards.  Heureusement pour nous, le sentier n’est pas noyé.   Au bout du sentier je m’arrêterai le temps d’enlever les manches de ma veste, car j’ai déjà trop chaud.  On ira toucher les digues de l’Escaut, avant de faire un demi-tour pour reprendre les sentiers off road traversant les champs et le plat pays de Gand.   On traversera par la suite un site un peu particulier, tel un parc avec quelques œuvres un peu particulières, tel des nichoirs hautement perchés sur un simple tronc ou encore un mur avec une ouverture permettant le sentier de passer de l’autre coté du mur.

2016-02-12 16.50.00.jpg

Cet endroit nous offrira également quelques passages plus techniques où le franchissement d’une crevasse se fait sur un petit pont en bois où il ne faut pas se louper, et ce à deux endroits.   Un peu plus loin, un pont nos fera enjamber l’Escaut afin de passer sur l’autre rive.  Après le passage près d’un petit château, on aura droit à un single track sinueux.

2016-02-12 16.51.16.jpg

Il n’est pas très long, mais permet de traverser un petit bois sur un sol légèrement humide ce qui permettra de profiter un max de se sentier. Après un peu de route, on aura encore droit à des passages étroits.  Des passages entre les jardins de maisons, et cela devient tellement étroit que mon cintre touches les buissons des deux côtés.  Jusque là, ca va, mais je ne pourrai éviter l’accrochage avec la clôture un peu plus loin!  Me voilà brusquement propulser sur un petit mur, mais le passage étant étroit, la chute est quasi impossible.  Par contre, mon bec de sel pointe vers le haut.  Je devrai continuer en danseuse jusqu’au bout de se sentier afin de pouvoir me mettre sur le côté pour remettre ma selle.  Un petit groupe me dépasse, et lorsque je me remets en selle, j’aurai ce petit groupe longtemps en ligne de mir sans vraiment revenir dessus, ni me faire distancer.  De plus que le vent se fait ressentir et qu’il n’est pas toujours dans le dos.  Le parcours alterne alors route et sentiers off road traversant la campagne.  Les parties off road sont relativement roulantes, et rare sont les parties plus boueuses.  Ce n’est qu’un peu avant le ravitaillement que j’aurai fait la jonction avec le petit groupe que j’avais en ligne de mir, et ce après une petite accélération.  Contrairement aux inscriptions, au ravitaillement il y a foule.  De plus que celui-ci se trouve dans un petit local où les bikers n’hésitent pas à s’entasser. Ensuite on reprendra la route direction Laarne et son magnifique château.

20160206_101200.jpg

La seconde partie sera moins intéressante et offrira un peu plus de route.  Certaines parties off road seront plus boueuses mettant certains bikers un peu en difficulté.  Les kilomètres défilent à nouveau et une fois passer Heusden et son château pour la seconde fois, il ne me reste plus qu’une petite portion en pavé à avaler, suivi d’un peu d’off road et de route pour terminer par un dernier petit single track sinuant. (Distance: 44 km; Durée: 02:00:00; Moyenne: 21,8 km/h;  D+: 70m)

15:09 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.