16/12/2015

Parel van Brabant, Humbeek (08/11/2015)

Pour la seconde fois cet automne, une randonnée était organisée quasi dans mon jardin.  Après avoir contacter les organisateurs de cette randonnée, le parcours passait à même pas 5 km de chez moi, idéal donc pour partir en vélo de chez moi et de rejoindre le parcours.  Je me rendrai vers le Polpulierendal via la route, là où je repiquerai sur le parcours.  Parti plus tard que prévu, je serai directement au milieu des bikers visiblement nombreux.  Le parcours traverse ce petit bois que je connais bien, mais laisseront le seul petit single track de coté.  Ensuite on s’attaque aux choses plus sérieuse et on aborde, pour moi du moins, la première côte direction Grimbergen.  Suivra par la suite une descente rapide en mode off road assez plaisante avant d’effectuer un demi-tour pour remonter vers Grimbergen à nouveau par la route.  Au loin on aperçoit l’Atomium et une fois au sommet la belle basilique St.-Servais de Grimbergen.

b_5_1.jpg

C’est deux monument feront souvent surface lors de la randonnée.  C’est dans le Prinsenbos et son château que le ravitaillement copieux nous attendra.

c_6_1.jpg

Un coin boisson, un autre sucré et fruité et…  Tiens, le coin salé sera nommé le ravito Wallon.  On a donc l’embarras du choix.  Alors que je prends une photo de la ruine du Château des Princes, une joggeuse me demande subitement si je suis tombé.  La vieille technique de drague.  Non, je ne suis pas tombé, mais …  Une vois ravitaillé, bien que je n’ai qu’effectué 9 bon km en tout, on repart dans l’arrière pays de Grimbergen par deux petits singles track avant d’atteindre les champs.  Le vent nous souffle l’odeur du café venant de l’usine Rombouts et revoilà l’Atomium.  Après une côte, on aperçoit à nouveau l’Atomium.  Après une descente rapide sur route, nouvelle côte à travers les champs et revoilà la basilique au loin.

a_4_1.jpg

Après une bonne portion à travers les champs, on passera à coté du moulin de Sint-Graven, un des trois moulins à eau de Grimbergen. 

20151108_103403_2_1.jpg

Après une petite bosse, toujours à travers champs, on aura la bifurcation.  Je m’engage sur la plus longue des distances et on se dirige vers le jardin botanique de Meise.  Après une longue portion de route et un parcours très légèrement vallonnée, on retrouve une petite côte qui nous ferra traversé les champs.  Etant aux portes de Bruxelles, on y cultive les choux de Bruxelles et au sommet on retrouve l’Atomium et au loin la basilique de Koekelberg pour changer.

d_7_1.jpg

Une tout petite boucle nous permettra d’emprunter une forte côte mais heureusement pas très longue.  Ensuite on s’attaque à une descente dont une petite partie est technique.  La connaissant bien, j’en profite pour dépasser quelques bikers au début de cette descente afin de pouvoir entamer la partie technique de manière engagé, mais des bikers ont déjà mis pied à terre au début de cette portion pourtant non dangereuse.  Ensuite viendra une partie plus roulante avant de grimper à nouveau sur cette même colline.  En suivra une descente rapide avec une possibilité d’un beau jump et à peine en bas, on remonte à nouveau.  Au km 28, on est au sommet de cette côte et on laissera définitivement l’Atomium derrière nous pour plonger dans une descente d’abord rapide et ensuite technique et parsemé de grosses pierres.  La connaissant par cœur, je n’hésite pas à foncé et à doubler quelques bikers plus lent.  On continue par la suite à travers les champs.  Le parcours nous offrira encore deux petites côtes dont la dernière en single track et partiellement dans un sous bois se terminant par un petit raidillon.  Par la suite on aura à nouveau un peu plus de route et on laissera la partie la plus intéressante derrière nous.  Par la suite on retrouve les champs, au loin à nouveau la Basilique de Grimbergen et on aura 10 km de profile descendant.  Mais, n’oublions pas qu’on est dans le Brabant Flamand et que ce ne sera que du léger faux plat.  Le parcours deviendra d’ailleurs plat et roulant empruntant essentiellement des sentiers larges et route de campagne.  On n’aura qu’une seule portion boisée, la traversée du Gravenbos.

e_8_1.jpg

Une fois le long du canal, on aura encore un dernier passage dans un petit bois et nous voilà à Humbeek.  Je tenterai d’aller m’inscrire, mais les inscriptions sont déjà clôturées.  Je repars sur le parcours une fois mon bidon rempli et très vite on retrouve les chemins de terre qui traverse les champs et le pays qui se montre toujours aussi plat.

20151110_132528_3_1.jpg

Une fois l’aérodrome de Grimbergen contourner, on se lance sur un long single roulant à profile montant direction Grimbergen.  Celui-ci se termine par un sentier plus large et dans un sous-bois, on aura l’option facile ou hard.  Je me lance sur la portion hard qui n’est qu’un petit raidillon qui nous ferra quitté ce sous bois.  Le parcours redevient légèrement vallonnée offrant quelques faux plat montant avant d’avoir une nouvelle fois une petite bosse qui nous conduira vers le Populierendal après un petit sentier longeant un petit ruisseau.  Une fois l’étang contourné de ce petit bois, je me retrouve là où j’ai commencé le parcours et je rentrerai chez moi en traversant le bois de Béguine et son single sinueux.  Au compteur, près de 70 km sur de traces que je connaissais essentiellement sans grande nouvelles découvertes.  (Distance: 68 km; Durée: 03h06; Moyenne: 22 km/h; D+: 550m)     

14:37 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.