08/12/2015

MTB Tocht, Bierbeek (25/10/2015)

C’était à Bierbeek que je me rendais ce dimanche pour effectuer une randonnée d’environ 65 km.  Au programme, la forêt de Meerdael et un petit tour dans le Brabant Wallon dans le secteur de Grez-D’Oiceau.  Cela devrait donner du beau vtt et il n’y avait plus qu’à espérer que le temps reste sec, car il fait fort nuageux et la pluie est annoncée.  Bien que le radar des précipitations n’annonce pas de pluie, je pars tout de même avec une veste de pluie dans ma poche.  Très vite, le parcours nous conduit déjà au cœur de la Forêt de Meerdaal.

DSCN0324a_1_1.jpg

Le parcours emprunte essentiellement des sentiers plus larges et est très légèrement vallonnée.  On aura déjà quelques beaux passages et un petit groupe me dépasse et je m’accroche dans leur roue.  Bien que cela roule vite, j’hésite à suivre.  C’est après une descente rapide qui nous conduira jusqu’au étang du Zoetwater que je m’arrêterai pour profiter des superbes couleurs d’automne.

DSCN0327a_2_1.jpg

DSCN0328a_3_1.jpg

Par la même occasion, je laisserai filer le groupe et cela permettra de rouler plus à mon rythme.  On quittera les étangs par une belle petite côte légèrement technique et creusé dans une crevasse afin d’aller chercher à nouveau les hauteurs de la forêt et le premier ravitaillement.  Ensuite viendra la première bifurcation.  Après un faux plat rapide, suivra un single sinueux et technique.  Une fois en bas de cette descente, plus de flèches et deux autres bikers ont suivi mon sillage.  Pas de bol, on n’est sur le mauvais chemin et le demi-tour est obligatoire.  Effectivement, une fois de retour sur mes pas, je me rendrai compte que j’avais tourné trop tôt sur la droite.  Une fois à nouveau sur le parcours, on aura une belle petite descente à la fois rapide et technique.  Nous voilà entre temps dans le Brabant Wallon.  Le parcours emprunte un beau petit single track.  Ici, pas le droit à l’erreur ou on risque un plongeons dans le contre bas et les arbres qu’y s’y trouve.  Le parcours deviendra par la même occasion plus vallonnées et des côtes plus raides.  Entre temps, deux bikers me dépassent et je décide de partir avec eux, car ils n’ont pas l’aire de rouler beaucoup plus vite.  Le parcours se dirige alors vers Florival et le bois de la Hocaille.  Une belle descente en single nous y attendra, et ensuite il faudra remonter par un single track.  Celui-ci se trouvant dans une crevasse, les dépassements sont difficile mais pas impossible et l’un des deux bikers décide de faire une pointe.  Je suivrai, mais son copain à plus de mal.  Finalement je continuerai seul mon chemin.  On se retrouve alors à nouveau sur un plateau et le parcours nous ferra traversé une partie moins boisée et les sentiers seront plus gras et glissant.  On retrouvera les sensations de la boue.  Cela fessait longtemps.  Après une petite côte relativement facile, une seconde plus grasse et difficile nous attendra avant d’entamer 5 km de profile montant pour aller chercher le point le plus haut du parcours.

DSCN0329a.jpg

Après une belle petite côte sur un single traversant les bois, on arrivera au second ravitaillement.  Lors que je m’apprête à partir, je croise Danny et Luc, deux personnes dont cela fessait longtemps que je ne les avais plus vu.  Ont prend le temps de parler, et lorsqu’on décide de repartir, je me retourne pour prendre mon vélo que j’avais posé contre le mur, et la, surprise, plus de vélo !  L’adrénaline monte, je regarde partout autour de moi, regarde les bikers qui quittent le ravito, mais pas de vélo à moi !  Puis je me souviens que je l’avais posé autre part, car j’étais sur le point de partir lorsque je croisais Danny et Luc !  Ouf.  Le reste du parcours, on les effectuera ensemble.  Luc un peut cuit, et Danny qui tire dans les côtes.  Le parcours alterne bois et champs et reste légèrement vallonnée avec des petites côtes n’offrant pas plus de 30 m de D+.  On aura également un peu de route, mais le parcours ne reste pas pour autant moins intéressant.   Malheureusement, Luc étant cuit, Danny restera avec lui et je continue sur mon rythme.   Après avoir passé près d’une chapelle, et un  peu avant Mille, on retrouve la Forêt de Meerdaal et on retourne le Brabant Flamand.

DSCN0330a_5_1.jpg

Cinq kilomètres plus loin, ca sera la fin et l’arrivée de la pluie. (Distance: 64 km; Durée: 03h04; Moyenne: 21,0 km/h; D+:850 m)

15:05 Écrit par Camille dans Rando vtt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.