07/12/2015

VTT du Ru d'Argent, Rhisnes (18/10/15)

C’est avec Martin qu’on avait décidé de faire la rando de Rhisnes.  On s’était donné rendez-vous vers 10h sur place, mais finalement je prendrai Martin aux abords de l’autoroute pour faire une partie de route ensemble.  Une fois sur place, on se trouve une place de parking pas trop loin de l’inscription et on quittera Rhisnes vers 10h30.

20151018_102643.jpg

Très vite on sera plongé sur des sentiers assez gras traversant le Haut bois et son château.  Le terrain se montre assez gras, et une fois sortie de ce bois, on se retrouvera sur une partie ou nos roues reste vraiment collé au sol et ou la progression n’est pas facile.  Lors de ses premiers km, on retrouvera bon nombre de famille avec leurs enfants, et on se dit deux choses.  De une que c’est l’heure où les familles prennent leur envole et de deux que si le parcours reste comme ca, les enfants ne vont pas avoir facile.  Heureusement, le reste du parcours sera plus roulant, même si par endroit il est tout de même boueux.  Alors qu’on continue essentiellement sur des petites routes, on aura une première descente rapide sur un sentier en bordure de bois avant d’avoir notre première petite côte qui nous conduira déjà vers le premier ravitaillement.  Cela fait à peine 30 minutes qu’on roule et on est au km 9 seulement.  Un peu tôt, mais un arrêt était bien nécessaire car le second ravitaillement, bien qu’à ce moment  la on ne le sait pas encore, est bien loin.  On repart ensuite pour une toute petite portion dans le bois de Flaches avec un single sinueux et plaisant.  Le parcours sera par la suite assez bien boisé alternant sentier large et single track direction Floriffoux où on rejoint les rives de la Sambre.  Mais avant cela, un petit régal.  Le choix étant entre facile et technique, on choisi le côté technique bien sur, et après une petite côte, nous voilà sur un superbe single sinueux et technique, où je n’hésiterai pas à prendre une autre trace pour dépasser un autre randonneur plus lent.  Après ce superbe passage, voilà la Sambre donc.  Une vallée qu’on retrouvera encore plus tard, mais ici, après 1,5 km, on quitte la Sambre par une petite côte bien raide où au sommet je perds en adhérence et devrai mettre pied à terre alors que Martin arrive au sommet sans devoir mettre pied à terre.  Par la suite, on se retrouve à Malonne.  Après un single suivi d’une descente des escaliers, on repartira à l’assaut  d’un single avant d’entamer la seconde belle côte nous conduisant dans le bois de la Vecquée où on retrouvera également un single track.  Ensuite on redescend sur Malonne en partie sur un single track où la prudence est de mise.  Quelques virages serrés et nous voilà à nouveau à Malonne.  Et on enchaine à nouveau sur un vrai mur.  Une nouvelle longue et forte côte.  Sur 1 km, on prendra presque 100 m de D+ et on est plongé dans le bois du Tombais dans laquelle on effectuera une petite boucle avant de redescendre sur Malonne.  Et quelle descente !  Un superbe single très technique et glissant du aux grosses pierres humide et bien encrée dans le sol.  Lorsque j’y arrive dessus, je vais un peu vite et grâce à mon sang froid j’arrive néanmoins à arriver en bas.  Par contre, en bas on est quasi sur la route, même si on atterrit sur un trottoir très étroit, et lorsque j’y suis, un bus passant par là me frôle.  Petite frayeur donc, et nous revoilà à nouveau à Malonne.  Ensuite on s’attaque à nouvelle côte de plus de 2 km et 100 m de D+ pour aller atteindre le point culminant du parcours.  Une fois sur le plateau, on traversera une partie plus ouvert.  Le vent étant faible, notre progression sera assez bonne.  Sans jamais vraiment redescendre bien bas, le parcours reste  légèrement vallonné et on se dirige vers Buzet.  Le parcours redevient boisé avec quelques beaux singles tracks tant rapide et technique.   On se souviendra surtout du col des Crayats  qui est également un single track sympa et technique avant de redescendre sur Floreffe où le second ravitaillement nous attend au pied de l’abbaye.

20151018_124224.jpg

20151018_124940a.jpg

On peut dire qu’il s’est vraiment fait attendre, car entre le premier et celui-ci il y a tout de même 25 km effectué en 1h40 avec la plus grande partie du dénivelée effectué.  Par la suite on remonte la Sambre direction Moustier.

20151018_125530a.jpg

Après 7 km, Martin me signale qu’en face se trouve le grand Bois de Ham et qu’il y a de quoi faire niveau VTT.  Ne connaissant pas le parcours, mais sachant qu’on doit retourner à Floreffe, je me dis qu’on va certainement y aller poser nos crampons.  Effectivement, 2 km plus loin, on change de rive et après 1 km, nous voilà dans le Grand Bois de Ham.  Une fameuse côte bien raide nous attend, quelque peu glissante, mais on arrivera au sommet non pas sans mal.  Elle ne fait que 600 m, mais on avale 90 m de D+ en une fois !  La descente qui suit est un beau single gras et glissant où je me ferai une petite frayeur hors vue de Martin.  Quelques minutes plus tard, nouveau raidillon dans le même style que la précédente côte !   Deux côtes qui font bien mal avant de redescendre à Floreffe pour la seconde fois.  Le ravitaillement à déjà replié bagage, mais on nous offrira encore de quoi faire le plein avant de repartir à nouveau sur le rives de la Sambre, mais cette fois direction Floriffoux.  On grimpera progressivement vers le bois Royal du Fay en utilisant des sentiers larges.  La traversée du bois se fera par une dernière belle côte avant de retrouver des sentiers et chemin roulant traversant essentiellement champs et campagne.  On longera également un aérodrome où on pourra voir une dizaine de parachutiste dans leur descente.  Le parcours roulant ferra augmenter notre moyenne pour une dernière fois avant d’arriver à Rhisnes. (Distance: 68 km; Durée: 03h59; Moyenne: 17.2 km/h; D+: 1270 m)

13:18 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.