18/11/2015

Afsluitingrit, Tienen (03/10/2015)

Une rando sur route était prévu ce matin avec Jurgen.  On avait décidé de partir à 9h, mais lorsque je monte dans ma voiture, mon GPS m’indique un accident sur la route et plus de 30 minutes supplémentaire sur mon trajet.  J’effectue une recherche via le GPS pour réduire les retards, mais ne trouve qu’une alternative permettant de gagner 2 minutes.  Je préviens Jurgen de mon retard, et il décidera de partir avec son groupe à 9h, ce que je  comprends parfaitement.  Il me dira qu’avec un peu de chance, je trouverai un petit groupe avec qui roulé.  Et la chance, je l’aurai.  Lorsque je sors du café une fois m’être inscrit, je vois 4 cycliste, habillé en court malgré la fraicheur matinal, et tout les 4 affuté, jambes rasé…  Je me dis que ces 4 la doivent être dès rouleurs et je partirai en même temps qu’eux.  On quittera le centre de Tirlemont calmement et on prendra la direction de Hoeleden.

20151003_125435_1_1_1.jpg

Les quatre imposent un bon rythme et j’arrive à m’y accroché sans problème.  Après un premier faux plat et 8 km plus loin, on retrouve des chemins que je connais assez bien.  Des routes sur lesquelles j’ai fait plus d’une course et qui me rappelle certes des bons souvenirs.  Par la suite on aura un bon 10 km de plat, le parcours sera à nouveau composé de quelques faux plats.  Le rythme est bon et on dépasse largement les 30 km /h de moyenne.  On passera les communes de Waanrode et de Molebeek-Wersbeek, et à la sortie de ce dernier village, une belle petite bosse nous accueil.  Les quatre accélère et je reste sagement avec le dernier, mais cela n’empêche pas mon cardio de ne pas s’envolé jusqu’à 180 pulsations minutes.  4 km plus loin, nouvelle bosse, nouvelle accélération.  Et comme ça on s’amuse un peu.  Ensuite, ça sera le plat pendant près de 14 km.  Le ravitaillement nous attendra au km 35 où une pause sera nécessaire.  J’en profite pour enlever une petite couche et ensuite on repartira avec le même groupe.  A peine le ravitaillement quitté, trois autres coureurs s’accroche à notre groupe.  On pourra apercevoir le château de Horst avant d’arriver à Sint Pieters Rode.

Kasteel Horst_2_1_1.jpg

Je m’arrête brièvement afin de prendre une photo du château, et ensuite je me lance à la poursuite des 7 coureurs avec qui je me trouvait.  Obligé de roulé quasi à bloc pour revenir sur eux, mais sur la fin, j’arriverai à me mettre derrière une voiture ne roulant guère plus vite que le groupe, car la route est étroite, et la voiture ne parviendra pas à les dépasser.  Un peu plus loin on tourne à gauche, la voiture dépasse le petit groupe et moi je recolle gentiment.  Par la suite, on traverse le village de Kortrijk-Dutsel et le parcours nous offrira  4 km de faux plat en direction de Lubeek.  Les quatre maintiennent un rythme élevé et les trois autres devront lâcher assez vite.  Le parcours continu à emprunter essentiellement des routes de campagnes et les vergers qu’on retrouvait au début laissent place à la campagne et ses champs.  Le parcours prendra de l’altitude   Un peu avant Lubeek on aura à nouveau près de 7 km de faux plat montant direction Kerkom.   Ensuite ça sera une accalmie On traverse les villages de Boutersem et Neervelp et un peu avant Bierbeek, on atteindra notre point culminant du parcours.  A partir d’ici on ne se retrouve plus qu’à trois, car un des quatre à du lâcher prise et les trois continue à leur rythme.  Du coup, nombre paire, impossible de me cacher dans les roues et me sens obligé de prendre également des relais et du coup, la fréquence cardiaque va augmenter aussi.  Le parcours restera essentiellement composé de petits faux plats et un léger vent de face viendra un peu nous embêter.  On traverse la frontière linguistique direction Beauvechain. On ne fera qu’une petite incursion dans le Brabant Wallon, car très vite on sera à nouveau dans le Brabant Flamand.  Notre rythme reste un rythme soutenu et on file à toute allure vers Tirlemont en passant par Meldert, Willebringen et  Kumtich.  Belle sortie ensoleillé et surtout content d’avoir roulé avec les quatre, car cela a permis d’avoir une moyenne que je n’aurais pas eu si j’avais roulé seule. (Distance: 97 km; Durée: 02h59; Moyenne: 32,6 km/h; D+: 570 m)  

 

 

 

13:41 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.