16/10/2015

Mote Rit, Bovekerke (27/09/2015)

Etant de week-end à la mer et étant opérer dernièrement, je décidais de reprendre le vélo sur route et sur un parcours plat histoire de ne pas se faire mal ou de forcer dans une côte.  Les deux dernières semaines, j’avais effectué un peu de rouleau, et les sensations étaient bonnes.  Une rando était organisé à Bovekerke, et le parcours passait à cinq kilomètres de là où on était.  Je décide donc de partir en vélo de Westende pour aller reprendre le parcours à Rattevalle.  Il fait encore frais, et pourrai profiter du lever de soleil sur le plat pays de Flandre.  Le parcours emprunte bon nombre de petites routes de campagnes ou les voitures se font rares.  On traversera le village de Lefinge direction Ostende.  On restera néanmoins aux abords de la ville, et quelques routes plus importantes se glissent sous mes roues.  On longera ensuite le canal Gent-Brugge-Ostende sur les rives paisibles.  Une légère couche de brume au dessus de l’eau danse dans les rayons de soleil.  Alors qu’on quitte assez vite ce canal, me voilà à l’arrêt à un passage à niveau.  Lorsque le feu devient à nouveau blanc, un club de cyclo me dépasse et je m’intercale avant de prendre le large.  Le parcours continue sur des petites routes de campagnes, qui ne sont pas toujours en très bonne état, mais cela passe tout de même assez bien en vélo.  On effectuera quasi une ligne droite jusque Bovekerke, ce qui permet bien souvent d’avoir le vent dans le dos, un vent qui vient de se lever. Après avoir passé un moulin, on traversera la ville de Koekelare suivi de son bois direction Bovekerke.

20150927_093748a_1_1.jpg

Ici, j’en profite pour m’arrêter et d’aller m’inscrire.  Pour un euro, je reçois une gaufre et une bar de céréales.  Pour ce prix là, je ne me sens pas volé.  Je remplis mes gourdes, et me revoilà parti.  On se dirige alors vers Dixmude.  Le parcours offre quelques faux plat et nous ferra contourner cette ville par une grande boucle.  La fameuse tour de Dixmude aparaitra à l'horizon avant de disparaitre à nouveau de l’horizon.  Le parcours nous fera longer ensuite le canal d’Ypres et le fameux col « tisnatindebroeken ».

20150927_105601_4_1.jpg

Qui aurait cru trouver un col dans le Westhoek ?  Lorsqu’on quitte le canal, nous voilà avec un vent de face !  Alors que j’ai l’occasion de pouvoir observer deux Hérons Cendrés effectuant un combat aérien avec un autre échassier blanc, un comportement que je n’aurais jamais cru de la part d’un héron !  Entre temps revoilà la tour de Dixmude à l’horizon.

20150927_111606a_1_1.jpg

Alors que le pays regorge de canaux, j’aurais pensé qu’on longerait bien plus souvent ceux-ci.

20150927_111025a_1_1.jpg

A ce point de vue, je serai un peu déçu.  Mais bon, on peut dire que le parcours est composé essentiellement de petites routes de campagne.  On aura un passage sur une grande route assez fréquenté et je trouve même dangereuse, car elle n’est pas très large et dépourvu de piste cyclable.  Une fois le lieu dit « Spermalie » passé, on retrouvera le calme.  Une dernière bosse nous faisant franchir l’autoroute et me revoilà à mon point de départ.  Content qu’après plus de 4h d’effort moyen, je ne ressens aucune douleur suite à l’opération. (Distance: 121 km; Durée: 04h09; Moyenne: 29,2 km/h; D+: 160)

 

 

10:18 Écrit par Camille dans Rando cyclo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.