19/11/2014

8h & 24h de la cité du verre, Manage (28/06/2014)

Premier rendez-vous cette année avec le team Raes Niner à l’occasion de l’endurance de Manage.  Pour ma part, je faisais partie d’une équipe pour l’endurance de 8h.  L’équipe était composée de Martin, Andy, Antonio et moi-même.

2014-06-28_09-10-43_1_1_1.jpg

J’ignore ce qu’était les objectifs ou les espérances de chacun, mais pour moi, ça sera un bon entraînement et un podium serait le bienvenue, mais à la vue des équipes présentes, cela s’annonce difficile.  Après la photo de notre équipe, j’effectue un tour de reconnaissance avec Martin.  Après un petit bout d’asphalte, on plonge dans un bois.  Après une petite descente raide, on aura une forte côte avant d’entamer une descente légèrement en dévers et un virage au bout.  Ici, il ne faudra pas aller trop vite afin de pouvoir prendre ce virage.  Ensuite on aura une partie roulante et sinueuse avec quelques virages traîtres.  Après quelques virages plus serré, le second raidillon du parcours.  Il est plus court, mais la relance fait mal, car on n’est sur un faux plat où les roues collent au sol et où la progression est lente.  Par la suite, un single sinueux et amusant avant d’entamer la dernière partie plate et roulante jusqu’à l’arrivée.  Un parcours de près de 5 km pour 65 m de D+ au tour.  Le départ sera donné à 10h.  J’espère qu’une chose, c’est que la pluie annoncé arrivera le plus tard possible.  Le départ sera pris par Antonio   Dès le premier tour, l’équipe de MJCycles prendra la tête avec déjà une petite avance sur les poursuivants.  Une place qu’ils ne quitteront plus et une équipe qui ne sera jamais inquiété de la perdre.  Au premier passage, on sera 12ième, mais après le relais d'Andy on sera déjà 7ième.  Ensuite c’est Martin qui prendra le relais pour le troisième tour et moi pour le 4ième.  Pour un premier tour, je l’effectuerai en un peu moins de 12min30, mais les jambes sont lourdes et ne répondent pas bien.  Difficile de trouver un bon rythme.

2014-06-28_12-10-46_2_1_1.jpg

Au fil des tours, on remontera dans le classement malgré un problème de roue d’Andy.  On tournera un bref moment à trois et puis viendra la surprise qu’on est 4ième.  Par la suite, les troisième auront un problème technique et on passera à la troisième place.  Alors que la course continue son court, nous voilà dans la roue des seconds.  Martin prendra son relais, mais lorsque je dois prendre mon relais, il aura 28 secondes de retard.  De l'équipe étant devant nous et second au classement provisoir, c’est Gaby qui reprend.  Dans la première côte je l’ai en ligne de mire et je me rapproche petit à petit.  Sur la partie roulante, je reviendrai sur lui, et à peine dans sa roue, il prendra un virage un peu trop vite et le voilà au sol.  Je me rassure qu’il va bien et je l’attendrai.  Lorsqu’il remonte sur son vélo, je lui signale que sa chaîne à sauter et nous revoilà partie à deux, roues dans roues.

2014-06-28_14-44-48_3_1_1.jpg

Dans la seconde bosse, je place une attaque, mais il reviendra très vite dans la partie sinueuse qui suit.  Sur le plat, j’accélère encore une fois et il n’hésite pas à prendre le relais.   On restera encore roue dans roue les deux tours qui suivent, mais Martin n’accroche pas et cette fois, il y a 48 secondes de retards.  J’arrive néanmoins à revenir sur eux, et le tours d’après, on sera à nouveau côte à côte.  Puis, l’un de leur membre vient nous trouver pour parler tactique, car l’équipe MJ Cycles remonte sur les 4ième, qui est leurs seconde équipe, et ils craignent qu’une fois ensemble ils vont se remettre à rouler et revenir sur nous.  Donc ils viennent voir pour rouler ensemble ou soit seul.  Je ne dis rien, mais vu qu’ils sont plus fort, je crains que cela va les pénaliser.  Il est alors près de 16h et voilà qu’il commence à pleuvoir, entre temps on a perdu contact avec les seconds et nous roulons seul à la 3ième place.  L’équipe à la seconde place à pris le large.  Lorsque je prends mon relais, je signale à Martin que je roule 2 tours, car sous la pluie, je préfère rouler un peu plus longtemps et ensuite peut-être encore faire un dernier relais.  Lorsque Gaby arrive, il me signale qu’il faut faire attention, car le parcours est devenu glissant. Et effectivement, je pourrai vite le constater que le parcours et devenu gras et glissant.  Certains virages se prennent de travers tout en restant sur le vélo.  Il n’y a plus que sur les longues lignes droites qu’on peut encore pousser.  Au second tour, le terrain est encore pire.  La première côte, où déjà avant qu’il ne pleuve beaucoup était à pied, ici j’arrive encore à monter toute la côte sur le vélo, mais c’était juste quand même.  Une fois mes deux tours effectués, je file au douche, et me une tenue propre, car rester mouillé et plein de boue pendant plus d’une heure, j’avoue ne pas trop en avoir envie.  Entre temps, on a rétrogradé à la 4ième place.  Alors que Martin part pour ses deux derniers tour, je m’échauffe sur le rouleau.  Après 30 minutes de rouleau, j’entends qu’il reste plus que 12 minutes de course.  Martin tournant à 17 minutes le tour, lorsqu’il arrive peu après cette annonce, je lui signale qu’il doit effectuer le dernier tour et qu’il reste plus que 12 minutes de course.  Je trouve cela un peu bête d’aller me salir et de me mouiller pour un tour.  Pas de bol, Martin étant passé depuis 4 à 5 minutes, j’entends qu’il reste encore 12min50 de course !  Stress !  Si Martin arrive avant, j’oserais pas lui demander de faire encore un tour.  Je me rends vers le classement provisoire pour voir combien d’avance on a sur les 5ième.  14 minutes !  Ok, si Martin arrive, je l’arrête avant la ligne d’arrivé afin d’attendre que les 8h soie passé pour éviter qu’il fasse encore un tour.  Puis vient le décompte, et voilà que les 8h se termine et Martin arrivera juste après !  Pour le remercier de se tour supplémentaire, j’irai passer son vélo au bike wash.  On terminera donc à la 4ième place malgré un moment d’espoirs pour une place sur le podium.  L’équipe de Gaby s’est également fait dépassé et ils terminent 3ième.  Bon résultat quand même, même si mes derniers relais était plus pénible ne trouvant plus vraiment un rythme élevé, surtout dans la boue, mais bon, dans de tel conditions, il est pas possible de garder un rythme élevé et la technique joue certainement un grand rôle.  Belle performance de tous et encore merci à toute l’équipe pour cette quatrième place et la bonne humeur.

15:16 Écrit par Camille dans Course vtt | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Petite faute dans le résumé Mj cycles ne gagne pas vu qu'on est parti au 2 eme tour sans jamais être rejoint

Écrit par : Martin | 03/12/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.